Roster

list thumbnail
ALL DJ LIVE


A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Agoria

Agoria

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Sébastien Devaud, aka Agoria, entered the world of electronic dance music at a peculiar moment in time. Unlike the first generation of techno producers, he’s too young to have been actively listening to early 80’s electronic pop by groups such as Depeche Mode or New Order. But unlike younger DJs and musicians, he’s been exposed to house and techno more or less since the start of these genres.

Living in rural France, Agoria first got hooked to electronic music through listening to Kevin Saunderson’s classic “Good Life” on the local radio as a twelve-year-old kid in 1988. He was so impressed by the Inner City hit that he spent the following afternoons washing his neighbours’ cars to earn enough money to buy his first 12´. His next revelation came a few years later when one of the first DJ sets he experienced happened to be from Jeff Mills in nearby Lyon. « It was the first time that I saw a DJ using three turntables and a drum machine. He really created something completely new rather that just playing records. And the way he moved, his precision and speed,impressed me. »

Agoria started out as a DJ himself, quickly followed by organizing his own parties together with a group of friends (who also gave Séb Devaud his artist moniker loosely named after Agora – the title of their party series, meaning “meeting place” in ancient Greek). He started producing and releasing his own tracks in 1999 and first gained international recognition with a series of 12´s on Pias recordings in 2002, which were followed by the acclaimed album Blossom a year later. Since then, Agoria has released tree more long-players The Green Armchair (2006), the soundtrack to Go Fast (2008), Impermanence (2011) ; all showcasing Agoria’s talent for creating deep, stripped-back, melodic, techno tracks.

In addition Agoria has compiled four mix-cds that present his unique ability in pairing tracks of very different origins and layering them in creative, sometimes even awe-inspiring ways. Deservedly so, Resident Advisor named his contribution to the At The Controls series from 2007 as one of the best mix-cds of the past decade.
Apart from his own work as a DJ and producer, Sébastien Devaud has also founded Nuits Sonores, one of the best European festivals and the label Infiné. Its releases – from Francesco Tristano’s piano treatments to Danton Eeprom’s sensual productions or Bachar Mar-Khalifé’s dramatic arrangements – continue to surprise and have made InFiné a platform for new music that always challenges and excites it’s listeners.

Recently, Agoria has released several EP on some of the most celebrated techno labels (Innervisions, Kompakt, Hotflush) and has remixed artists such as Moby, New Order & Metronomy. At the end of 2016, he launched a new label (Sapiens), that premiered with his most recent hit single, « Up all Night ».

Nowadays, he is finishing off his 5th album and experiments in other arts spaces : Cinéma with the Film director Jan Kounen (he also plays every year at the Cannes Films Festival), sound design with Nicolas Becker (Gravity & Phlippe Parreno’s team) and contemporary art.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Androma

Androma

NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Tristan Thoraval, alias Androma, est un jeune producteur originaire de Nantes et vivant à Paris. Fils de mélomanes, il a pratiqué la batterie, la trompette et le violon en conservatoire avant de découvrir la musique électronique vers l’âge de 16 ans. Premières platines, premières productions, le talentueux Androma construit rapidement son univers musical peuplé de beats dansants et de mélodies oniriques : une véritable invitation au voyage mariant sonorités « deep house » et cuivres groovy.
C’est sur internet qu’il rencontre le succès d’abord avec son titre « Gunjule » 
(3,5 millions de vues sur Youtube) puis avec « Kaya » (2 millions de vues)
Depuis, sa communauté de fans ne cesse de croître, tant sur Facebook que sur son Soundcloud qui comptabilise à ce jour presque 2,5 millions d’écoutes.
Son premier EP est (impatiemment) attendu pour l’automne, ainsi qu’une série de remixes. Un talent à suivre !


Tristan Thoraval, aka Androma, is a young producer from Nantes who now lives in Paris. Son of music-lovers, he practiced drums, trumpet and the violin at the conservatoire before his discovery of electronic music at the age of 16.
First turntables, first productions, talented Androma quickly builds his own musical universe filled with danceable beats and dreamy melodies : a true invitation to the voyage, bringing together deep house sounds and groovy brass.
It’s on the web that he finds success, with his track « Gunjule » first whiwh hits 3,5 millions views on Youtube, and also « Kaya » (2 millions views).
Since, his community of fans keeps growing, both on Facebook and his Souncloud which count up to 2,5 millions plays.
His first EP is (eagerly) expected for this Fall, along with a serie of remixes. 
A talent to be followed !








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
France

ASLOVE

ASLOVE

NATIONALITY
France
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Né au cœur du Jura il y a bientôt 24 ans, Guillaume alias Aslove est propulsé sur le devant de la scène en 2017 avec son premier succès ‘Put Your Records On’ qui cumule plus de 15 millions de streams, et enchaîne avec ‘So High’ qui lui cumule 10 millions de streams, un titre énergique et dansant, emmené par un hook de guitare à la Coldplay.

Entre Pop et Dance, ces morceaux ont permis à Aslove de conforter sa présence sur les ondes FM françaises tout en se hissant dans la playlist de nombreux DJ’s influents, dont David Guetta et Don Diablo.

Après une année 2018 marquée par une série impressionnante de remixes (Katy Perry, Carla Bruni, Jacob Banks, etc.), le jeune DJ-producteur français ne s’est pas reposé sur ses 30 millions de streams cumulés en un peu moins de deux ans.

Avec un peu d’harmonica, sa touche de guitare, un beat doux mais puissant et une voix très singulière, Aslove revient avec ‘Dancing’! C’est le morceau qu’il faut pour commencer l’année avec le sourire aux lèvres et le fessier en mouvement ! L’année 2019 sera très intense pour Aslove qui a décidé de détourner le concept du calendrier de l’Avent en sortant un morceau par mois sur les plateformes. Et parce qu’une surprise ne vient pas seule, des sessions live accompagneront chaque nouveau titre jusqu’à la sortie de son premier album…








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
World

BLV

BLV

Live / DJ
NATIONALITY
France
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Nouvelle figure de la scène tricolore, BLV est un artiste producteur mélangeant musique électronique, chill et pop. Avec un parcours fait de remix et productions au service d’artistes comme Nekfeu dont il signe l’instrumental de ‘On Verra’ (single certifié diamant) ou Broken Back, il dévoile son nouvel univers avec son projet solo.

Après un 1er EP ‘Suave’ bien accueilli, BLV prend son envol et suscite un réel engouement avec la sortie de son 2ème EP ‘Chrysalide’ et de son single ‘Badunkadunk’. Un titre pop et sensuel qui séduit le public, accompagné d’un clip qui ne laissent pas indifférent comme en témoigne les 20 millions de vues et streams cumulés et les milliers de likes et commentaires.

Le projet ne laisse pas les États-Unis indifférents puisque BLV signe alors avec le mythique label Republic Records. Fort de cette nouvelle collaboration, son nouveau single ‘Sexplanations’ en featuring avec son acolyte Jay Novus voit le jour ; un hymne intemporel toujours aussi frais et funky, chargé de vibes à la production léchée.

Côté scène, il a récemment dévoilé son live à l’Olympia en 1ère partie de Synapson et au Wanderlust en 1ère partie de Cassius.








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Canblaster

Canblaster

NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Cédric Steffens, alias Canblaster, est la wild card de Club Cheval. Il grandit à Douai dans les années 90. Ses parents mélomanes l’inscrivent dès l’école primaire avec ses sœurs au conservatoire de la ville, où il étudie le piano classique. Il suivra également une année en section jazz qui lui permettra plus tard de se familiariser avec le langage du R&B, une de ses principales influences aujourd’hui. Parallèlement, Cédric passe un temps fou sur sa Sega Saturn et se montre particulièrement sensible à la musique des jeux vidéo, ainsi qu’au soin accordé aux différents bruitages. Des titres musicaux comme Beatmania ou Freqency, qui offrent la possibilité d’intervenir sur des claviers virtuels, lui donnent envie de faire ses propres sons. Il découvre au même moment – soit au début des années 2000 – les classiques de la musique électronique mainstream : Daft Punk, Cassius, Chemical Brothers, Prodigy, Fatboy Slim, et surtout Basement Jaxx, condensé hyper dense d’influences extrêmement variées. Détail important, il fétichise les albums et adore accumuler les CD, gravés ou achetés d’occasion. Il apprécie la liberté offerte par ce format et s’intéresse davantage aux interludes et aux plages moins rythmiques que les tubes. Son oreille n’est ainsi pas encore tournée vers les clubs, mais plus vers l’écoute au casque, à la place arrière de la voiture.

Avec l’explosion French Touch 2 de 2005-2006, il ose finalement le club en se convertissant au son de labels comme Ed Banger ou Institubes, et se plonge de plus belle dans l’histoire de la dance music hexagonale, produisant notamment des morceaux qui imitent maladroitement Alan Braxe ou Vitalic. Il rencontre Myd en BTS audiovisuel, qu’il aidera occasionnellement dans son groupe de l’époque.

En 2008, ses productions arrivent à maturité lorsqu’il ajoute à ses influences l’Angleterre (garage, dubstep) et les Etats-Unis (rap de club, B-More, Diplo). Des influences qu’il découvre en faisant la connaissance de Panteros666 et Sam Tiba, déjà amis de Myd. Bientôt, les quatre garçons lancent ensemble Club Cheval. Le premier vrai EP de Canblaster, Jetpack, en 2010, définit déjà la singularité de sa patte : une efficacité robotique techno mêlée de sentimentalité mélodique romantique et nippophile. Alors qu’un son très percussif domine la scène club, il est convaincu de faire un bide. Mais très vite le titre est joué par le DJ anglais Sinden, puis en France par Tekilatex. Et on lui demande aussitôt d’enchaîner les remixes (Rusko, Drop the Lime, Tekilatex & Para One, Style of Eye, Spoek Mathambo, etc), qu’il décide d’envisager bien plus que comme de simples commandes : son obsession du détail et sa tendance à la surproduction, nées de sa passion pour Basement Jaxx, et son admiration pour le côté « exercice de style » des premiers remixes de Justice, rendent souvent l’original méconnaissable, et font mouche à chaque fois. Il sort ensuite en 2011 son deuxième EP, Master of Complication, chez Nightshifters, qui tourne autour de l’idée du temps, et confirme son goût pour les structures accidentées, baroques, ludiques – un esprit « megamix » issu des jeux vidéo de son adolescence, mais aussi de cassettes d’eurodance, écoutées encore plus jeune. Un autre EP, Totem, sort ensuite sur Marble, le label lancé par Para One, Surkin et Bobmo. Cette fois-ci, il s’agit de trois mixes différents d’un seul et même track, chose dont on ne se rend pas forcément compte quand on les écoute sans le savoir, et qui prouve bien l’aisance créative et technique du jeune Nordiste. Son esthétique sonore synthétise miraculeusement tendresse romantico-nerd et complexité architecturale : tout bouge, tout tourne, tout remue sans cesse, mais tout se tient, comme un gigantesque et parfait manège pour adultes en communion.

Quand il joue, Canblaster mélange la house et la techno aux tracks truffés de micro-ruptures, de montées en trompe-l’œil, de paradoxes harmoniques ou rythmiques, mais tient quand même toujours à faire danser les gens avant tout. Guettez donc ses DJ sets, toujours plus nombreux et grisants, et attendez-vous de sa part à des productions sans cesse plus époustouflantes.

————————————————————

Cédric Steffens, aka Canblaster, the wild card of the Club Cheval crew, grew up in Douai, Northern France, in the 1990s. While in elementary school, his music-loving parents sent him at the local music conservatory with his two sisters, where he learnt classical piano. He also later followed a one-year jazz course, that’ll give him, several years after, the theoretical basis to understand R&B, which is now one of his main influences. As a teenager, the young Cédric also spent loads of time playing Sega Saturn and developed a fondness for the aural aspect of video games – both the music and the sound design. Music games like Beatmania and Freqency, which afford the gamer to play virtual keyboards, show him the way to music-making. At the same period – the early noughties –, he got into mainstream, album-based electronic music classics like Daft Punk, Cassius, Chemicals, Fatboy Slim and most specially Basemnt Jaxx, whom he revered the ability to concentrate multiple influences in a very tight manner. One has to mention Cédric has always been an album CD fiend, burned or bought second-hand. He loves the freedom allowed by the format, and often rather listens to interludes, skits or drum-less tracks than the hits. For a long time, his ear has been much more oriented towards the car-backseat-with-headphones experience than the dancefloor.

When French Touch 2 broke through around 2005-2006, Cédric finally decided to try producing club material after hearing labels like Ed Banger and Institubes, dug deep into the brief history of French dance music and actually happened to make tracks clumsily emulating Alan Braxe or Vitalic. He then met fellow Club Cheval member Myd, while the both of them were in audiovisual school, and sometimes helped him out for technical issues in his then-band Sexual Earthquake. Canblaster’s work eventually came to blossom around 2008, when he chose to incorporate British (garage, dubstep) and American (club rap, B-More, Diplo) influences to his sound. Those new scenes were introduced to him by two of Myd’s friends, Panteros666 and Sam Tiba. The four boys then feel they have to launch their own crew, and Club Cheval was born.

His first EP, called « Jetpack », came out in 2010 and immediately defined his very own touch : techno’s mechanical proficiency melt with a nippophile, romantic melodic sentimentality. But because the club scène was then dominated by an agressive-percussive sound, he didn’t really believe in the power of this first release. Hopefully for him and us, « Jetpack » soon was played by major UK DJ Sinden, then by French DJ/vocalist/A&R Tekilatex. Cédric was then quickly commissioned plenty of remixes – for Rusko, Drop the Lime, Tekilatex & Para One, Spoek Mathambo or Style of Eye, just to name a few. To him, a remix is much more than just a commission work : his Basement Jaxx-inspired obsession for detail and tendency to baroque overproduction, and his admiration for early Justices remixes often make him radically rework the originals, and the final products always sound magical.

In 2011 came a second EP, « Master of Complication » on the Nightshifters label, based around the concept of time. It confirms his taste for playful, sophisticated, start-stop structures – there’s a megamix thing going on there, probably coming from his gaming days but also from old eurodance cassettes he used to listen as a young kid. A few months later, he released a third EP on Marble, the label created by former Institubes mainstays Para One, Surkin and Bobmo. « Totem », as it was called, had three (very) different mixes of one same track – except you didn’t really realize the similarity if you’re not told about it. Canblaster now more than ever masterizes his tools and imagination, and his aesthetic miraculously fuses spacey nerd romanticism with architectural complexity : everything moves and goes round and round, but stands still, as a dream-carrousel for entranced kids and grown-ups. As a DJ, Canblaster mixes straight house and techno to tracks teeming micro-breaks, trompe l’œil rushes, harmonic and rhythmic paradoxes, and most definitely wants people to get down. So check out his intense and exhilarating DJ skills if he comes in your local area, and expect more and more stunning tracks from him in a near future.








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Cassius

Cassius

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Depuis 1988, date de leur première rencontre dans un studio d’enregistrement, Philippe Zdar et Hubert BoomBass, n’ont pas cessé d’occuper les dancefloors et de tordre dans tous les sens la notion de French Touch, qui au milieu des années 90 a replacé la France sur l’échiquier musical mondial.

 

Après s’être fait les mains sur les quatre premiers album du rappeur Mc Solaar, le duo est repéré par James Lavelle du subliminal label Mo’ Wax. Avec La Funk Mob, excursion mentale et tripée dans les fondations du hip-hop, Philippe et Hubert laissent infuser leurs influences, en forme de grand écart : le funk, la disco, le rock et, évidemment le rap.

Mais avec l’explosion de la house et de la techno, les débuts de la french touch, les premières raves, le développement de la club culture et le DJ comme nouvelle star, le duo décide d’abandonner La Funk Mob pour Cassius (hommage à leur héros, Cassius Clay) qui les rapproche du centre névralgique de la musique : le dancefloor, où ils laissent s’exprimer leur science du mélange à coup de beats house, de samples de disco filtrée, de groove funky et de références au hip-hop, mais aussi à la douceur de la pop californienne des seventies.

 

Avec quatre disques sous le coude en une quinzaine d’années (« 1999 » (référence à leur idole, Prince), « Au Rêve », « 15 Again » et « Rawkers » qui signe leur arrivée sur le label Ed Banger) et une succession de singles-tubes (« Foxxy», « The Sounds of Violence », « Toop Toop », « Eye Water », « I Love You So »…) Cassius n’a pas changé sa formule, celle d’une house music diaboliquement funky capable de faire le grand écart entre Ibiza, Berlin, New York et la côte ouest de la Californie, de s’aventurer vers la techno minimale ou le baléaric, le r’n’b ou la pop chantée, comme de se souvenir de la grande époque du disco…

Mais Cassius est resté aussi étonnamment fidèle à l’esprit de la house music, refusant de céder aux sirènes de la dance commerciale, des DJ’s de stade et de la célébrité facile, choisissant leurs sets ou leurs performances avec attention, des petits clubs qui comptent aux festivals qui comptent les choses sur la carte de la dance-music.

Et puis, Hubert et Philippe en ont profité pour enchaîner les projets, en solo ou en duo, et multiplier les rencontres. Zdar en créant son studio, le fabuleux Motorbass Recording en plein cœur de Pigalle, s’est imposé comme le producteur le plus couru de ces dernières années via sa participation au « Wolfgang Amadeus Mozart de Phoenix, mais aussi aux albums des Beastie Boys, de Cat Power, Jackson, Chromeo ou Kindness…

Après 5 ans d’absence, Cassius est de retour avec « Ibifornia », pour un album double-face où se retrouve toute leur bande de potes (Pharrell, Cat Power, Mike D des Beastie Boys, M…), surnommé affectueusement par le duo comme leur Cassius and Family Stone. Un « Ibifornia » en forme de double effet kiss-cool, avec une face A en forme de virée exaltante et trépidante sur les traces d’un afro-disco-funk qui n’a pas fini de faire trembler les dancefloors. Et une face B mutée en road trip mélancolique à l’ombre des palmiers de la côte ouest. Un album parfaitement en phase avec son époque, à la fois complexe et jouissif, référencé et inventif, où résonnent les deux principales obsessions de Cassius : l’hédonisme d’Ibiza et la douceur de vivre de Californie. Bref, on a connu pire !

 








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
German
TERRITORY
France

Claptone

Claptone

Live / DJ
NATIONALITY
German
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

“Dans un monde désormais oublié, il y a des generations de cela, une forme d’oiseau émergea de l’obscurité des bois, flottante, voguante comme une rêve.
Baignée d’un halo de lumière iridescente, l’indéchiffrable forme portait un éblouissant masque doré.
Cette créature mythique fut nommée Claptone par ceux qui l’avaient vu.”

Le mystérieux Claptone fit son entrée en scène en 2012 avec un EP, “She Loves You”, qui comporte 4 tracks d’une house éloquente, proche de la perfection.

Nébuleux et profond, le “son Claptone” allie la comédie à la tragédie, les ondes positives et la mélancolie pénétrante. Jusqu’ici, les releases de Claptone ont vu le jour chez le label allemand Exploited, mais qui ou quoique soit Claptone, cette entité est bien vivante, avec une vie propre, évoluant et explorant de nouveaux sons en permanence.
Une seule constante : son inspiration vient d’un monde occulte, et puise sa force dans des terres oubliées.

Un artiste à suivre, définitivement.

In a now long forgotten world, many generations ago, a bird like shape emerged from wooded darkness, floating and fluttering, drifting and dreaming. Backlit by a bright glow of iridescent light, the undecipherable form wore a dazzling golden mask.
Its long beak swooped down like an inverted horn and since then, people have referred to the mythical being simply as Claptone. 

The mysterious Claptone first burst onto the scene in 2012 with an EP titled « She Loves You » featuring 4 tracks of soulful house perfection.

Deep and woozy, the Claptone sound pairs theatre with tragedy, feel good vibes with acute melancholia and imbues each groove with a Rhodes laced funk, an organic string hook and myriad earthy elements. Up to the present day, Claptone releases have been birthed on Germany’s influential Exploited label but who or whatever Claptone is, it is alive, with a life of its own, evolving and revolving in equal measure, exploring new sounds naturally and forever taking inspiration from long gone and occult worlds.

 Definitely an artist worth following.








AGENT
Anthony Ferrat / Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

DJ Snake

DJ Snake

NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY
DJ SNAKE continue de truster le top des charts avec plus de 13 milliards de stream dans le monde.
Son titre LEAN ON était le premier morceau à atteindre le milliard de lectures sur spotify et le 6e titre le plus écouté dans le monde.
LET ME LOVE YOU et son milliard de play font de Justin Bieber le seul artiste avec 3 titres à plus de 1 milliard de stream.
Après la sortie de son premier album ENCORE en aout 2016 et de nombreuses collaborations prestigieuses (Justin Bieber, Skrillex, Jeremih, Travis Scott, Young Thug…), DJ SNAKE connaît un véritable triomphe en 2017 aussi bien à l’international qu’en France.
Il clôture le festival COACHELLA sur la scène principale en avril et figure en tête d’affiche des plus grands festivals internationaux comme Lollapalooza Paris & Chicago, le HARD Summer en Californie ainsi que l’institution belge Tomorrowland.
DJ Snake a profité de l’historique live du 6 septembre 2017 sur l’Arc de Triomphe pour dévoiler sa première performance française en arena, à l’AccorHotels Arena de Paris, le 24 février 2018, qui se soldera par un concert exceptionnel et complet.
Il clôture 2018 avec un nouveau hit aux rythmes world TAKI TAKI en collaboration avec SELENA GOMEZ, OZUNA, CARDI B.
Après avoir été #1 des ventes lors de sa sortie et #1 monde sur Spotify durant 1 mois, le titre s’installe désormais confortablement dans le top 5 iTunes du chart général.
Moins d’un mois après sa sortie, le clip cumule déjà plus de 400 millions de vues sur Youtube et figure parmi le top 10 des titres ayant franchis la barre des 100 millions aussi rapidement.
C’est le second titre #1 pour DJ SNAKE qui fait désormais partie des cinq artistes à avoir deux titres à plus d’un milliard de stream.
Toujours au cœur de l’actualité, Il fait la couverture du prestigieux magazine BILLBOARD en aout 2018 et comptabilise plus de 50 festivals cet été devant plus de 4 millions de fans. Il collabore en tant qu’ambassadeur pour la prestigieuse marque de montre HUBLOT, et s’associe avec LEVI’S pour sa marque de vêtement PARDON MY FRENCH.







AGENT
Antoine Kraft

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Faul & Wad

Faul & Wad

NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Faul & Wad, c’est la rencontre de deux âmes créatives et passionnées qui ont choisi de conjuguer leurs talents pour le plaisir de faire danser. Depuis sa formation en 2012, le duo français attire la lumière. Il a collaboré avec la chanteuse Likke Li, le groupe Galantis ou encore la marque automobile Mercedes. Il mixe aussi dans de grands rendez-vous musicaux à travers le monde. On a pu les entendre aux Solidays (Paris), à Tomorrow World (Atlanta), Pukkelpop (Belgique), Nature One (Allemagne) ou au Kaballah Festival (Brésil). Un début de carrière rêvé qui n’empêche pas nos deux mélomanes de chercher à repousser toujours plus loin leurs limites…

Faul a débuté son apprentissage musical à l’âge de 8 ans. Ses cours de piano lui ont donné des bases solides pour composer et comprendre le pouvoir universel de la fréquence. De son côté, Wad a appris le violon à l’âge de 10 ans. Un moment clé où le goût du rythme et de la mélodie ont pénétré définitivement son subconscient. Tous les deux étaient faits pour se rencontrer et c’est au lycée qu’ils se sont liés d’amitié. A l’époque, ils passent tout leur temps libre à parler musique et partager leur enthousiasme pour de nouveaux artistes et de nouveaux morceaux. Les bases de leur futur partenariat sont déjà posées.

Faul & Wad ont commencé à composer chacun de leur côté en s’inspirant de pionniers français comme Ed Banger et Justice mais aussi de dieux de la house comme Fred Falke et Alan Braxe. Faul connaît un premier succès incroyable après la diffusion sur la toile de son morceau Happy Endings. Il récolte plus de 10 millions de vues sur la plateforme YouTube, une performance remarquable pour un artiste français indépendant.

En 2012, c’est tout naturellement que Faul & Wad décident de ne faire qu’un. Après tout, ils partagent la même culture musicale et le même amour pour les sons chauds et naturels. Leur premier grand hit leur donne très vite raison. Il s’agit de Changes sorti en collaboration avec le groupe australien PNAU. Il a été vu plus de 50 millions de fois sur YouTube et a même été choisi par Mercedes comme bande son de l’une de ses campagnes publicitaires pour la «  classe C  ». Depuis, les deux Français sont aussi sollicités par de nombreux artistes qui veulent ajouter une bonne dose de fraîcheur et de soleil à leur musique.

Le succès de Faul & Wad repose essentiellement sur leur foi dans la mélodie et les émotions qu’elle procure. Il n’y a ni ruptures ni outrances dans leur musique, juste une lumière idéale, celle des morceaux incontournables en été, qui permet d’oublier une mauvaise journée. Leurs morceaux sont des hommages à la beauté et véhiculent des ondes positives et beaucoup d’énergie.

Les deux Français ont voyagé à travers le monde pour partager cette musique solaire avec des centaines de milliers de personnes. De leur Paris natal à l’Amérique du Sud en passant par les Etats-Unis, ils ont conquis une longue liste de villes et de discothèques. Leur quête pour faire vivre la musique house de qualité se poursuit…








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Joris Delacroix

Joris Delacroix

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

FRENCH

Pianiste depuis sa plus tendre enfance dans le sud de la France et biberonné à la French Touch pendant son adolescence, Joris Delacroix peaufine sa culture musicale au Bar Live à Montpellier avant de signer sur le label nîmois Way Of House. Le succès est très vite au rendez-vous avec son 1er album Room With View (2011), qui marie élégamment musique électronique et sons mélodiques.

Pour son dernier album, Night Visions (2018), Joris a poussé le curseur encore plus loin, avec pour résultat un univers inédit, entre transe électronique et poésie mélodique.

Aujourd’hui avec le Superset, Joris se lance un nouveau défi : faire une performance hybride entre Live et Dj Set.

“L’idée m’est venue car j’étais parfois lassé de jouer tout le temps la même chose et je voulais retrouver une certaine liberté dans ma façon de jouer. Pendant une semaine, je me suis entraîné à synchroniser ma session live avec les platines et je me suis lancé lors d’une soirée à Bordeaux. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à jouer de cette façon et la réaction du public a été tellement positive, que j’ai décidé de lancer ce nouveau concept de Superset.”    – Joris Delacroix

Le Superset, au delà de son caractère innovant, offre également de nombreux avantages pour tous les organisateurs de soirées :

- Zéro contrainte de durée
Si le live classique dure environ 90 mn, le Superset permet de l’entrecouper et de jouer quasiment indéfiniment.

- Une plus grande flexibilité
Contrairement au live, le Superset s’adapte aisément en fonction du lieu, des attentes du public et de l’heure de passage.

- Une créativité renouvelée
Le Superset permet de remixer en direct certains morceaux, ainsi qu’une évolution de la playlist au fil du temps

- Une installation simplifiée
Le Superset est adapté au format d’un dj booth classique et son installation se fait aisément, sans obligation de soundcheck.


ENGLISH

Pianist since his childhood in south of France and feed by the French Touch in his adolescence, Joris Delacroix refines his musical culture at the Montpellier’s Barlive, before signing on the label Way Of House. The success comes very fast with his first album Room With View (2011), which elegantly combines electronic music and melodic sounds.

For his latest album, Night Visions (2018), Joris pushed it even further, resulting in an unprecedented universe, between electronic trance and melodic poetry.

Today with Superset, Joris launches a new challenge: to make a hybrid performance between Live and Dj Set.

« The idea came to me because I was sometimes tired of playing all the time the same thing and I wanted to find back a certain freedom in my way of playing. For a week, I trained to synchronize my live session with turntables and I launched myself at a party in Bordeaux. I had a lot of fun playing this way and the public reaction was so positive that I decided to launch this new Superset concept.  »  - Joris Delacroix

The Superset, beyond its innovative character, also offers many benefits for all party organizers:

- Zero duration constraint
If the classic live set lasts about 90 mn, the Superset allows to play almost indefinitely.

- Greater flexibility
Unlike live set, the Superset adapts easily depending on the location, the expectations of the public and the time of performance.

- A renewed creativity
The Superset allows Joris to make live remixes of his tracks, as well as an evolution of the playlist over time.

- Simplified installation
The Superset is adapted to the format of a classic dj booth and its installation is done easily, without obligation of soundcheck.

 








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
BRASILIAN
TERRITORY
FRANCE

JOYCE MUNIZ

JOYCE MUNIZ

NATIONALITY
BRASILIAN
TERRITORY
FRANCE
BIOGRAPHY

Unless you’ve been living under a rock of late, you would have definitely caught wind of the talented, sultry Joyce Muniz. The buzz around one of Vienna’s brightest exports can be felt around the globe; and Joyce’s jack-of-all trades persona is definitely to blame.

Brought up on the ‘Sound of Vienna’ and enjoying a hugely successful partnership with GStone, her work as vocalist on her own, plus an array of industry stalwarts’ productions – including featuring on Munk’s recent album, a single for Cusmos and more – has resulted in Joyce leading the way as one of the main players of the new generation of Vienna. Her work as producer has extended past her own projects to artists such as Louie Austen; whose album she worked on extensively and still considers to be a true test of her skills as a producer. As if that wasn’t enough, Joyce prides herself on being a great performer from the moment she steps on stage, exuding an infectious energy into her audience.

It is little wonder then that, in a mere 3 and a bit years from her entry into the house scene, Berlin’s and London’s top labels Exploited & 2020 Vision would come knocking. The union would bring about Joyce’s first knock-out tune “Party Over Here”, to critical acclaim from both the industry & fans alike. A string of standout releases followed, with “Back In The Days” feat Bam from the Legendary Jungle Brothers; showcasing Joyce’s natural ability to pair the right vocalists with the right tracks, and insta-classic, groove-filled “Warriors” on Exploited and “Sleepless” on Warung Records. Remixes for the likes of Steve Bug, Munk, Shonky, Stereo MCs, on esteemed labels such as K7!, Pokerflat, Get Physical and Gomma, have served to further cement Joyce’s standing in the scene.

Simply labeling her as ‘one to watch’ doesn’t seem fitting in this instance, with industry support from heavy-weights Richie Hawtin, SKREAM and Maya Jane Coles, but you would be a fool to take your eyes and ears off the talent that is Joyce Muniz.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
FRANCE
TERRITORY
FRANCE

JULIAN JEWEIL

JULIAN JEWEIL

NATIONALITY
FRANCE
TERRITORY
FRANCE
BIOGRAPHY

Julian Jeweil, a french artist based in southern France and Berlin, found his signature sound through his various productions and live sets, all characterised by a melodic style of techno.
The adventure begins in 2007 when he releases his rst hit “Air conditionné” which quickly ranks #1 in Beatport sales. In 2010, Julian signs with two prestigious labels : Cocoon (Color EP) featuring Soho the #1 track of the techno top 100 and Plus 8 Records (Babou). The same year, the Techno Corner EP is released on Form, his friend Popof’s label and a remix is commissioned by Moby (Stay Down).

In 2011 Julian con rms his standing in the Techno scene by releasing his second EP with Plus 8 Records (Hermanos Ep). Performance-wise, Julian has proven to be one of the most promising artists of the techno scene by playing his live set all around the world, with performances in some of the world’s most prestigious clubs and festivals. Monegros Desert Festival (Fraga), Enter Space (Ibiza), Row 14 (Barcelona), Kaballah Festival (Sao Paulo), D Edge (Sao Paulo), Womb (Tokyo), Ellui Club (Seoul), Onzieme (Osaka), Sankeys (Manchester), Week End Club & Watergate (Berlin), Soul Tech (Mexico), Pacha (Buenos Aires), Marsatac (Marseille), I Love Techno France, Barraca (Valencia), 10 Days Off Festival & Dour Festival (Belgium), Treehouse (Miami), Verboten (New York) and many others.
In 2012, he releases his third Ep with Plus 8 Records (Bastard EP) featuring 5 tracks (Bastard, Hey You, The Gang, Zoulou and Kanji) both played and supported by the greatest artists out there.

Julian starts 2013 the best way he ever could have, with two remixes for the prestigious artists Deadmau5 & Pan-Pot, both chart #1 in the Beatport techno top 10, followed by an excellent Ep on Form (Mad EP) which immediately seduced a signi cant number of listeners.
Julian also signs 3 releases on “Minus”, Richie Hawtin’s renowned label. His rst release is “Yoko”, a track featured on the Minus’ minMax compilation, bringing together several of Minus’ artists such as Gaiser, Matador, Hobo and many others. The rst EP with Minus is the “Don’t Think Ep” featuring three tracks: Don’t Think, Boom & Flexx. This EP is met with critical acclaim and “Don’t Think” climbs its way up to 1st place in the Beatport top 100. One month later, Julian releases his second EP with Minus : “She’s Hot”, also featuring 3 tracks : She’s Hot, Green Room & Snake Dance. Once more, the EP meets phenomenal success and within days, “She’s Hot” nds itself ranking in the top 10 of the techno chart.
Julian’s latest release is a remix for the Techno Master : Adam Beyer who produced alongside Ida Engberg, the track “Unanswered question” on Drumcode. 2013 is certainly looking like the year Julian breaks through into the techno elite, with more releases on the way and an increasingly busy touring schedule.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
FRENCH
TERRITORY
WORLD

LEMARQUIS

LEMARQUIS

NATIONALITY
FRENCH
TERRITORY
WORLD
BIOGRAPHY

LeMarquis est un dj / producteur français de 24 ans originaire de Nîmes. Il vit à Paris depuis 2014.  En 2016, il a publié son premier Ep sur le label Nowadays, ‘Mindtrick’, qui fit alors écho sur la scène électro. Influencé par Kaytranada, Flume, SBTRKT, les labels Soulection et Roche Musique, LeMarquis – Théo de son prénom – est également imprégné par la future beat, le RNB et la pop (il cite les Beatles, Daft Punk, Phoenix, Tame Impala et Travis Scott parmi ses artistes préférés).

Si LeMarquis chantait déjà sur certains titres de sa première release, il invitait également et surtout des guests en featuring (Chiara Noriko, Maribelle). Mais pour son nouvel Ep ‘Signs’, à paraître en janvier prochain, LeMarquis franchit le pas et chante sur toutes ses chansons, incarnant désormais un personnage de crooner house groovy et assumé. Auteur-compositeur et interprète, LeMarquis confirme à travers cette démarche et quatre nouveaux morceaux, sa singularité et un certain dandysme, à la fois sophistiqué (la production, toujours élégante) et terriblement accessible (les mélodies et les refrains, catchy à souhait). A travers des tubes frais et accrocheurs, LeMarquis parvient à s’imposer en tant que chanteur et s’approprie complètement ces pépites club / pop entêtantes (‘Up All Night’, sémillant premier single, ou ´MYL’) dont certaines témoignent également d’une vraie sensibilité (le plus rêveur ‘Friendzone’ ou l’aérien ‘Pressure’).

Composés à la guitare (il apprend cet instrument dès l’âge de 11 ans) puis produits dans son home studio, les morceaux de Théo sont aussi house que pop et fusionnent dancefloor et songwriting avec une délicate langueur qui devrait ravir bien des cœurs. LeMarquis, c’est un peu comme si Disclosure et The XX s’étaient croisés dans un club et avaient décidé de rentrer ensemble en after composer la bande son d’une nuit idyllique. Il est des ‘Signs’ avant-coureurs que l’on se délectera, comme son auteur, d’interpréter.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
France

Mercer

Mercer

NATIONALITY
France
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Largement plébiscité sur la scène électronique mondiale en tant que membre de la team PARDON MY FRENCH sur les plus grands rassemblements mondiaux aux côtés de DJ SNAKE, TCHAMI et MALAA, MERCER est aussi reconnu pour ses productions efficaces sur le dancefloor. Ses talents de producteur sont rapidement repérés par les valeurs sûres SPINNIN RECORDS ou MAD DECENT (le label de DIPLO).
Avec sa collaboration « LET’S GET ILL » avec DJ SNAKE, il signe l’un des premiers succès du label PREMIERE CLASSE, fondé par DJ SNAKE (plus de 5 millions de vues).

2018 : le renouveau DISCO HOUSE
L’année 2018 fût très riche pour MERCER et augure le meilleur pour 2019. Après un morceau surprise au nom évocateur STUDIO 54, il annonce un ep NEO DISCO en octobre et propose notamment le groovy MONTE CARLO
Il confirme sur le label maison PREMIERE CLASSE avec la sortie de son tube « BOSS » sortie en septembre 2018. Véritable hymne électronique oscillant entre Disco et House, le morceau est un succès et atteint déjà plus de 600 000 vues depuis décembre.
Fidèle à ce mixe des genres, il lance une nouvelle série de podcast NOUVELLE VAGUE dédiée à ce son largement influencé par les vibes old school du Disco tout en y insufflant le groove de la House moderne. Old school is the new school.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Molécule

Molécule

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Molécule s’est aventuré direction le Grand Nord pour une nouvelle expérience métasonique. De ce périple au Groenland, l’électron libre est revenu avec l’album concept -22.7°C, la température la plus basse relevée lors de ce voyage aux confins du cercle polaire.

Dans la droite lignée de son projet précurseur 60°43′ Nord, odyssée de cinq semaines à bord d’un chalutier au cœur de l’océan Atlantique Nord, -22.7°C répond au même dogme créatif : sortir de sa zone de confort, se confronter à un environnement extra-ordinaire et capter des sons pour composer un album in situ sans qu’aucune note ne soit rajoutée une fois l’expédition terminée.

Il aura fallu 3 jours à Romain Delahaye pour rejoindre Tiniteqilaaq, petit village inuit isolé sur la côte Est Groenlandaise. Dans ses valises, son electrokit de survie, un home-studio composé de claviers, synthétiseurs, boites à rythmes et surtout de micros dernier cri pour capter l’ambiance de son nouvel éco-système. Durant 36 jours, Molécule a exploré la banquise et ses fjords à la recherche de sonorités. Mais aussi, et surtout, il est allé chercher des sensations pour une aventure humaine et personnelle radicale.
Terre de contrastes, l’arctique éblouit par sa blancheur aveuglante, son silence abyssal ou encore par le spectacle immaculé de ses aurores boréales. Pourtant, même si ce decorum semble pur et innocent, il s’avère être avant tout un territoire hautement hostile, aux conditions de survie éprouvantes.
De cet exil volontaire ressort un album entre tension et contemplation. A la fois concrète et solaire, la techno de Molécule  se voit transcendée par un voyage au bout de la terre, comme une mise en abîme de la quête de soi. Avec -22.7°C Molécule esquisse une bande son aventureuse et immersive résonnant comme une véritable re-connexion avec la Nature.

-22.7°C est un projet transmedia se déclinant sous la forme d’un album audio,
d’un livre photographique et épistolaire, d’un film documentaire et d’une expérience en réalité virtuelle.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
FRANCE
TERRITORY
FRANCE

Nicolas Masseyeff

Nicolas Masseyeff

NATIONALITY
FRANCE
TERRITORY
FRANCE
BIOGRAPHY

C’est sur la côte d’azur en 1989 que Nicolas Masseyeff a été embrassé pour la première fois par la musique électronique, vendeur de disques et propriétaire de Limelight, qui fut l’un des magasins de disques les plus respectés du sud de la France. Inspiré par une large variété de musiques telle que le minimalisme, le jazz, la new wave, la techno de Detroit et ou la house de Chicago ou encore des producteurs comme Steve Reich, John Cage, Carl Craig, UR, Basic Channel et Larry Heard ont construit son éclectisme musicale qui lui permet ainsi d’être résident de soirées comme Limelight ou le non moins célèbre « Bal des Fous » depuis bon nombre d’années, ou il fait danser plus de 3500 personnes tout les dimanches de l’été.
C’est sans surprise, donc qu’en 1998 Nicolas s’expérimente à ses premières ébauches sonores ; mais ce n’est qu’en 2006 qu’il commence à sortir ses premières productions sur différents labels sous l’alias de « Vedrenn ». Aujourd’hui il est l’un des membres principaux de l’écurie Plantage13 aux côtés d’artistes influents tels que Stephan Bodzin, Dominik Eulberg, ou encore Super Flu.
Ayant pris la décision de vendre son magasin de disques et pour se dédier entièrement à la production et au DJing à temps plein, reperé par Stephan Bodzin en 2008, Nicolas produit une série d’EPs sur son Label HERZBLUT. En 2010 il réalisa sa première collaboration avec son compatriote et ami de longue date Oxia. Le duo s’est bien entendu musicalement et a produit plusieurs titres sur Systematic et le label Londonien Tsuba, ainsi qu’un remix astronomique de « Luna » de Bodzin et Romboy avec un grand succès à la clef.

C’est en 2011 que Nicolas produit son premier album « The Motherland », sur Herzblut, qui fut une odyssée dans son univers musical, entre mélancolie et joie de vivre. L’année suivante, il produit des morceaux pour pléiade de labels comme Noir Music, Suara, KD Music de Kaiser Disco, Systematic, Materials et Ostwind.
En 2015 Nicolas collabore avec son amie Miss Kittin sur le titre « June » qui sortira sur le label allemand Mobilee … 2016 fut une année importante car elle réunit Nicolas et Oxia 15 ans après leur première rencontre. Cette fois-ci, pour produire ensemble de nouveaux morceaux sur leur propre label, Diversions Music.
Comme le nom l’indique, le label se pose comme une table d’harmonie pour la musique électronique. Nicolas et Oxia privilégient l’éclectisme et la qualité aux styles.
Pour cette année 2018, Nicolas est heureux de se retourner vers son premier amour pour les melodies pour nous conter quelques poésies musicales qu’il a à l’esprit….comme son dernier Ep sorti sur Sapiens (le label d’Agoria) intitulé “Muse”… où il s’est orienté vers des sons plus profonds et organiques, un brun torturés mais toujours en essayant de garder une touche sexy… Nicolas a choisi une façon de s’exprimer plus émotionnelle et sophistiqué pour ses futurs titres à venir cette année comme so, futur Ep « Made for V » à paraitre sur son label Diversions en fin d’année.
Nicolas a aussi travaillé et collaboré sur la production du nouvel album de Miss Kittin « Cosmos » qui sortira aussi en cette fin d’année 2018.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
Worldwide

Nicolas Monier

Nicolas Monier

NATIONALITY
French
TERRITORY
Worldwide
BIOGRAPHY

Du Matignon Paris, au Gotha club Cannes en passant par le Theatro Marrakech ou le Baroque Genève, Nicolas fait danser les plus prestigieux clubs de la planète. Une technique et des choix musicaux irréprochables l’amènent à se produire lors d’évènements tels que la fashionWeek Paris ou encore le Festival de Cannes. Proposant toujours une musique festive de qualité, il est soutenu par son meilleur ami The Avener, le DJ/Producteur numéro 1 des ventes en Europe qui l’invite régulièrement à s’exprimer à ses côtés lors de tournées internationales.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
USA
TERRITORY
France

ONYVAA

ONYVAA

NATIONALITY
USA
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Originaire de Californie, la DJ et productrice ONYVAA est l’une des récentes arrivantes sur la scène techno Européenne, connue pour sa techno mélodique aux influences de Detroit teintée de sons analogiques bruts.

Basée à Paris, ONYVAA a créé son propre label « Passeport Records », avec des productions soutenues par Laurent Garnier, Maya Jane Coles, Joris Voorn, Paco Osuna et bien d’autres.

Sa techno, à la fois provocante et sans fioritures, lui a valu de jouer sur des scènes réputées comme au Rex Club, au Future Frequency Festival ou bien dans l’émission Cercle au Musée de l’Air et de l’Espace ainsi qu’à l’Institut du Monde Arabe aux côtés de DJs tels que Pan-Pot, Luke Slater, Amelie Lens, Charlotte de Witte, ANNA et Bambounou.

ONYVAA a pour futur projet d’organiser ses propres « Passeport Nights » autour du monde, soirées durant lesquelles elle entend captiver ses auditeurs avec ses sets énergiques et émotifs aux différentes sonorités, d’Afrique, d’Asie et d’Australie mais aussi d’Europe, d’Amérique du Nord ou bien encore d’Amérique du Sud.


 

ONYVAA EN LIVE

En LIVE, ONYVAA combine des boucles élaborées avec son eurorack modulaire, des basses profondes et kicks intenses associés à des nappes mélodiques lancés grâce aux pads et aux synthés, des samples sortis d’une sélection de vinyles chinés dans les brocantes parisiennes, ainsi que des sons uniques tirés de field recording.

ONYVAA propose un voyage musical influencé par les sonorités indémodables typiques de Detroit et de la techno warehouse des années 90.

 








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Oxia

Oxia

NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

OXIA is one France’s most respected DJs and producers, with a career spanning over twenty years and intensive touring on all continents. With an impressive list of remixes and releases on famous imprints (8bit, Hot Creations, Saved, Knee Deep in Sound…) in addition to his own label, Diversions Music, and a string of collaborations with high-profile artists such as Agoria or Miss Kittin. The year 2017 is particularly promising, as illustrated with the re-release success, ‘Domino remixes’, of his worldwide classic smash hit on Agoria’s label, Sapiens and by his recent remix of Moby’s classic ‘Why does my Heart Feel so bad’.

Olivier Raymond AKA OXIA got into music in his early teens, with a predilection for Funk and disco, and a debut on a local Funk radio show. Olivier already had started mixing, influenced by a large spectrum of music styles: Funk, Italo-disco, New Wave and the early House scene. He met in high-school his future musical partner, Stephane Deschezeaux with whom he bought his first bits of equipment and started to compose music in the early Nineties. Not too long after that, Olivier became a resident DJ at a club in his hometown Grenoble, jumpstarting a career in electronic music. By 1994, Stephane and Olivier’s live act ‘OXIA’ was born.

In 1995, they met The Hacker, Alex Reynaud and Kiko; that same year Olivier created Ozone records together with Kiko, where OXIA released their first EP.

Olivier went on in 1998 to create a new label with The Hacker and Alex Reynaud, christened ‘Goodlife’ in homage to the mythical Inner City track.

Stéphane and Olivier then parted ways in the early 2000s; the latter continued with the OXIA moniker as a solo DJ act. He’s continued sound evolution, by now heavily focusing on groovy techno, gave birth to a series of EPs & remixes on Goodlife but also on labels such as Intec, Terminal M, and many others. In 2004 he released his debut solo album ‘24 HEURES’ on Goodlife, a vibrant homage to, amongst others, the Detroit techno scene.

‘Domino’, initially released on Kompakt, became a worldwide hit in 2006. Today, this track has become a classic, still regularly played around the world, boasting more than 20 million views on YouTube.

In 2008 OXIA scored second & third spot in the Beatport Music Awards for ‘Best Remix’ (with his remix of Butch’s track “On the Line”) and Best ‘Techno Artist’.

2009 saw the track ‘Whole Life’ (8Bit) win the Beatport Music Awards’ second place in the ‘best tech-house’ category. It was also Number One on Resident Advisor’s Annual DJ Charts.

Many remixes & original tracks followed throughout the following years for SCI+TEC, Tsuba, Soma, Time Has Changed, etc. As well as two mix compilations (5 years of Systematic, 5 years of 8Bit).

In 2012 OXIA released his second album ‘Tides Of Mind’ on French label Infiné Music, on which he collaborated guest singers Miss Kittin, Mesparrow and Scalde. Deep and melodic sounds gave a diversity of tracks, from dancefloor to downtempo.

Later on, OXIA completed numerous remixes and tracks for Visionquest (collaboration with Agoria), Noir Music (collaboration with Nicolas Masseyeff), Clarisse Records, Moan, Material… OXIA’s ‘Perception EP’ was released two years later on Saved records. A mix CD compilation for Club Kyo in Singapore followed. In 2015 Several remixes & EPs were released on highly respected imprints such as Hot Creations, Saved, Knee Deep In Sound…

In 2016 OXIA went back to 8bit and released his ‘Unity EP’. Summer of 2016 also saw him perform multiple times for Music On at Amnesia Ibiza for the third year in a row, including notably its closing. In July of the same year, together with his close friend Nicolas Masseyeff, OXIA founded Diversions Music. The label’s first release was ‘Connivence EP’, a three-tracker by the duo themselves. October saw Diversions’ second release, ‘Secret Point EP’, another tight trio from OXIA himself.

2017 saw OXIA’s classic worldwide smash hit ‘Domino’, which had recently celebrated its ten-year anniversary, re-released on Agoria’s new label, ‘Sapiens’. ‘Domino Remixes’ features a reworked version by its creator, as well as remixes by Frankey & Sandrino, Matador and Robag Wruhme. OXIA remixed Moby’s 1999 classic hit ‘Why Does My Heart Feel So Bad ?’, released on Spanish label Suara in March. In April, his Stefano Noferini’s remix “Exposure” was released on Italian label Moan.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
Italy
TERRITORY
France

Sam Paganini

Sam Paganini

NATIONALITY
Italy
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

De l’underground italien aux sommets des charts Techno internationaux, rares sont les artistes avec une carrière aussi riche que celle de Sam Paganini.
Depuis 1997, Sam est au coeur de la scène clubbing internationale. Avec ses productions percussives et pleines d’harmonies puissantes, il se fait rapidement repéré grâce à son tube Zoe sur son propre label Paganini Trax. Depuis il parcourt la planète du plus petit club underground jusqu’aux plus gros rassemblements rave , représentant fièrement ses racines italiennes.
En 2011, le poids lourd techno Plus 8 de Richie Hawtin lui fait confiance et sort son EP « Cobra ». A partir de 2013, son exposition grandi sortie après sortie, d’abord chez Cocoon (Body To Body) puis enfin avec Drumcode. C’est sur le label d’Adam Beyer qu’il rencontre ses plus grands succès avec les EP “Prisma”“Eros” & “Black Leather” atteignant tous le top des charts électroniques. Son tube “Rave” restera plus de 2 mois au sommet du top Beatports et reste aujourd’hui l’un des titres techno cumulant le plus grand nombre de vues sur Youtube, avec ses 30 millions de clics.
Installé comme tête d’affiche de cette nouvelle scène techno, jouant dans les plus grands festivals internationaux : Awakenings, TomorrowLand, TimeWarp, Dour, Movement … ou encore Garorock, Nordik Impakt, Panoramas ou Marvellous Island en France, il lance son propre label JAM en 2016 et continue d’explorer sa propre vision de la Techno avec déjà un album « Zénith » et des nouveaux EP « Desire/Mercury » and « Skin/Candy »








AGENT
Anthony Ferrat / Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
American
TERRITORY
France

Skrillex

Skrillex

NATIONALITY
American
TERRITORY
France
BIOGRAPHY







AGENT
Antoine Kraft

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Synapson

Synapson

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Aux sources de Synapson, il y a deux jeunes gens plantés aux presque deux bouts de la France. À Paris, c’est Alex, pianiste fana de jazz, qui se rêve en habitué d’arrières-salles enfumées d’antan où de vieux matous improvisent à gogo les airs de Billie Holiday. Et au sud, voilà Paul, DJ d’une bande qui entre le garage et le skatepark jonglent avec les rimes d’Eminem et du Wu-Tang. Il faut alors des vacances pour que l’un forme avec l’autre un duo. C’était il y a longtemps et c’était déjà une fusion. “Alex était le seul avec qui je pouvais parler pendant des heures de musique”, dit Paul. “Paul a tout de suite été comme un alter-ego”, dit Alex. Ensemble, ces deux-là ne tardent pas à fondre leurs inspirations selon une mécanique toute naturelle. Dès que Paul rejoint Alex à Paris, ils se mettent ainsi à faire ronronner les machines, claviers et boîtes à rythmes, pour accoucher des premières couleurs de Synapson. “Un mélange d’ambiances”, notent-ils, où le jazz et le rap se vernissent de mélodies soul et de bourdonnement house. Leur musique est celle de mille passions, une matière de coeur, qui finit par avoir le ton caméléon de ce que l’on écoute partout, le long d’une route fusante et dans la chaleur d’un club. Et qui dispose vite d’un curriculum vitae: après Haute Couture, un premier EP paru en 2010, les Synapson sortent en 2015 le fameux Convergence. Un disque consacrant les liens unissant les vieux amis en déroulant une électro-pop limpide comme s’ils n’avaient jamais fait qu’un. “C’est comme si d’un coup, on avait réussi chacun dans notre coin à faire parfaitement danser l’autre.” Une chose, encore: la voix. Parce qu’ils sont des amoureux de cette soul, où les mots donnent de la chair aux lignes de notes, les Synapson convoquent là une ribambelle d’artistes parmi lesquelles la délicate Anna Kova, incarnation d’All in You, titre de proue de ce deuxième album qui sera consacré disque de platine après s’être écoulé à 150 000 exemplaires.

En 2018, les amis de toujours s’apprêtent à publier leur deuxième album, Super 8. Comme cette vieille caméra qui fixe les souvenirs heureux, le disque éponyme est un carnet de treize morceaux déroulant ces infusions qui ont nourris la sève des deux producteurs. Des sons aux émotions, jusqu’aux paysages. “Nous sommes à l’image de notre génération, nous sommes faits de tout”, avancent les garçons. Que l’on écoute All The Way Down, où la voix rauque suintante d’envie de L Marshall dessine les contours d’un cabaret funk d’un faubourg de Philadelphie, que l’on voltige sur les basses compressées de Night Time, là où le rappeur Beat Assaillant nous commande de vivre en canaille fière, que l’on vire vers Ce que l’on veut, déroutante balade où l’on aperçoit sous une nuit claire un “océan opale” depuis la longue vue du chanteur Tim Dup, joliment grimé en Christophe de la belle époque. Et puis il y la course discoïsante d’Hide Away, à fond la caisse sur higwhay californienne, ou bien encore la country gorgée de bourbon de Sex You Up. Une déambulation rêvée ponctuée par Shoot Again, conte codéiné des seuls Synapson, qui tangue pareil à la fin de l’été et susurre à l’oreille qu’il faut que tout recommence encore. Comme à l’accoutumée, les Synapson ont construit Super 8 à la manière de véritables orfèvres, contourant chaque petit point de leurs compositions en se fiant d’abord à leur instinct. Ils sourient: “Nous sommes des autodidactes. On ne sait jamais ce que l’on va faire, après. On avance, c’est tout.” Ces dernières saisons, les Synapson ont fait plusieurs fois le tour du monde pour porter leur musique. Plus de 200 concerts en un an, dont une grande partie jouée en en live, et des datés clés, du Printemps de Bourges aux Vieilles Charrues et Solidays, jusqu’à ce Zénith de Paris complet pour l’occasion. Avec la sortie Super 8, les Synapson préparent aujourd’hui un nouveau live qu’ils présenteront bientôt au public. On retrouvera ainsi notamment le duo au Printemps de Bourges et à l’occasion d’une série de festivals d’été, avant le lancement d’une nouvelle tournée.








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
France

Tchami x Malaa : No Redemption

Tchami x Malaa : No Redemption

NATIONALITY
France
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Fin 2017, TCHAMI et MALAA s’associent pour créer un EP conjoint baptisé « NO REDEMPTION ». À cette occasion, le meilleur des deux monde – la dance/house grand publique de Tchami et la G-House légèrement plus pointue de Malaa – se concentre pour créer une release inédite. Le tout se mélange avec une aisance bluffante donnant lieu à de véritables bangers House d’un nouveau genre. L’EP « NO REDEMPTION » voit le jour en avril 2018.

Forts de cet EP, les deux artistes s’associent à nouveau afin de créer un concept live unique.
Mieux qu’un BACK 2 BACK classique, TCHAMI & MALAA proposent une véritable performance live, chacun sur sa propre stage et s’adaptant à tous les festivals.
En 2018, cette configuration fait le closing de ULTRA MIAMI, EDC LAS VEGAS, ELECTROBEACH en France en juillet et CREAMFIELDS en mai puis en août.

En novembre 2018, TCHAMI & MALAA se produisent à Paris devant un Zénith complet avec leur projet live No Redemption à la manière d’un back 2 back explosif.

(Aperçu du live au Zénith en nov. 18 dans la partie vidéo sur la droite)








AGENT
Anthony Ferrat / Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
france

TEZ CADEY

TEZ CADEY

NATIONALITY
French
TERRITORY
france
BIOGRAPHY

In this day and age, where dance and pop are more and more intertwining, it should be of no surprise that new talents with an understanding and knowledge of both musical worlds touch people of these once opposed scenes.
Their music must reflect this newfound diversity and open-mindedness, which was not given in past times.
The young French producer Tez Cadey already has this astounding ability at his tender age. His songs are melodic and catchy on one hand, thoughtful and profound on the other.
His track “Seve” is surely one of those magical tunes, which will not only work in the club after sunset, but also at the beach, in the forest or on top of a mountain.
Tez Cadey, a name to remember for all lovers of limitless and beautiful music…








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

The Avener

The Avener

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Il y a 4 ans, Fade Out Lines, énorme succès international, annonçait l’album The Wanderings Of The Avener, manifeste d’une électro raffinée dans l’esprit du sampling nu-jazz de St Germain et de son Boulevard, à mi-chemin des démarches de Moby et de Wankelmut, de King Britt et de Cassius…

Ghost producer pour beaucoup de tubes de club, Tristan est devenu The Avener en retournant au plaisir de la musique pour elle-même, à son amour de jeunesse pour le piano et la mélodie, à sa culture musicale touffue, variée, profonde… mais aussi à la deep house, antidote à la froideur mécanique qui a envahi l’électro depuis quelques années.

The Avener compose, mais il déambule aussi dans les allées secrètes de sa mémoire : il reprend Sixto Rodriguez, John Lee Hooker, Mazzy Star, The Be Good Tanyas, Andy Bey, Adam Cohen – blues séminal, folk underground, pop nocturne, rock iconique, artistes oubliés des années 70 et 80…

Sa patte délicate et radieuse sonne à l’étranger comme une touche d’élégance so French, tout en s’affirmant partout comme la redécouverte du chaînon manquant entre l’émotion harmonique et la pulsion de danse.

Pour 2019, de grandes nouveautés sont à venir.

 

4 years ago, the single Fade Out Lines was a huge international success, offering a foretaste of The Avener’s upcoming album, The Wanderings Of The Avener, a sophisticated electro manifesto in the spirit of St Germain and his Boulevard’s nu-jazz sampling, reconciling the styles of Moby and Wankelmut, King Britt and Cassius…

The ghost producer of many club hits, Tristan became The Avener when he decided to re-embrace the pleasure of music for its own sake, his early love of piano and melodies, his rich, eclectic, multilayered musical culture and deep house – an antidote to the mechanical chill that has crept into electro over the last few years.

The Avener not only writes, but also explores secret paths of memory, covering Sixto Rodriguez, John Lee Hooker, Mazzy Star, The Be Good Tanyas, Andy Bey and Adam Cohen in a mosaic of seminal blues, underground folk, nocturnal pop, ironic rock and the work of forgotten artists from the 70s and 80s.

All around the world, his delicate, radiant style has been welcomed as a So French Touch of Elegance, a rediscovery of the missing link between harmonic emotion and the urge to dance.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
Italian
TERRITORY
France

The Bloody Beetroots

The Bloody Beetroots

Live / DJ
NATIONALITY
Italian
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

A joyful cheer … a raised fist … an upward roll of the eyes … no matter where you come from, you can decode these signals without a dictionary. You don’t always need words to communicate but they sure can make a big difference.

« I wasn’t mature enough before to understand how much weight words can have, » says producer Sir Bob Cornelius Rifo, mastermind of The Bloody Beetroots. Now, as his music evolves to a higher state, language—in all its gravity and fluidity—plays a pivotal role as heard on this third album The Great Electronic Swindle for Last Gang Records.

Certainly, language barriers didn’t stop the Italian-born Rifo from connecting with audiences worldwide almost immediately after he unleashed The Bloody Beetroots in late 2006. Inspired by Rifo’s lifelong love of comic books and punk rock, the visceral kick of the Beetroots’ sound has featured prominently in TV shows and video games, and powered dozens of remixes for artists including Chemical Brothers, Depeche Mode, The Refused, Peaches and Britney Spears.

The Bloody Beetroots and Sir Bob Cornelius Rifo’s discography features a string of successful EPs and three full length albums (2009’s Roborama, 2013’s Hide and 2017’s The Great Electronic Swindle) —including collaborations with Sir Paul McCartney, Tommy Lee, Steve Aoki, Peter Frampton and many more. Clubs, theaters and festivals around the world have thrilled to different incarnations of The Bloody Beetroots’ incendiary live show. From Coachella and Lollapalooza to Governor’s Ball and Big Day Out, The Bloody Beetroots Live have entertained millions across six continents.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

The Shoes

The Shoes

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Lorsque le premier album de The Shoes « Crack My Bones » sort en 2011, il est acclamé par la critique et le public, tout comme leurs premiers singles pop « People Movin’ » et « Stay The Same », puis l’incontournable « Time To Dance ». Désormais culte, le titre fait danser la planète entière avec son clip vu plus de 7 millions de fois qui met en scène Jake Gyllenhaal en tueur sociopathe. La vidéo rafl­e tout sur son passage, notamment 4 UK MVA et la distinction de Bret Easton Ellis, qui en fait sa vidéo de l’année. S’en suit une tournée aux quatre coins du globe qui les mènent de Bestival à Koko en Angleterre, à Summer Sonic et Fuji Rock au Japon, jusqu’aux Eurocks et aux Vieilles Charrues pour terminer devant un Olympia surexcité ultra-complet en juin 2012.

Ils réenfi•lent ensuite leur casquette (ou leur bob, c’est selon) de producteurs. Benjamin travaille sur l’album de Gaëtan Roussel et à la relecture de « Play Blessures » de Bashung, Guillaume produit « Louis XIV » de Joke et le premier EP du groupe Rocky. En paire, ils réalisent et produisent l’album de leur label’s mate Woodkid « The Golden Age » – aujourd’hui disque de platine – ainsi qu’une tripotée de remixes : on décompte notamment celui de l’hymne de Cerrone « Supernature », en duo avec Beth Ditto, « Loca » de Shakira, « Hey Now » de London Grammar pour un fi•lm de Jean-Baptiste Mondino, ou encore l’incontournable « Happy » de Pharrell Williams.

En 2015, The Shoes reviennent avec Chemicals, qu’ils quali•fient de troisième album, sous l’emprise de la superstition… 10 morceaux composés entre les boîtes de pizzas et de sushis, Paris, Londres, New York et Reims.

Pour chanter, ils ont convoqué leurs potes Esser, Blaine Harrison (Mystery Jets), SAGE et Black Atlass entre autres, et placent ce nouvel album sous le signe de la pop.

Du côté des in­fluences, The Shoes piochent là où ils aiment : coldwave, trance UK des années 90, new wave et même EDM. L’idée est de décoller chacune de ces étiquettes afin de les (ré)assembler en un magistral puzzle électro pop. Composer des ballades tristes pour dire ô combien le monde est cruel ne les intéresse pas. The Shoes préfèrent s’amuser et voir s’il est possible de faire sonner Frankie Goes To Hollywood avec Aphex Twin, souffler le chaud et le froid, le rêche et le tendre ; rien à fiche si ce n’est pas homogène, tant que c’est cohérent.

L’univers de « Chemicals » est à son tour frappé par de puissants éléments visuels et une esthétique aiguisée – on se souvient des punks du premier album, signés Gavin Watson. On retrouve un jeune homme blondinet, mais cette fois-ci noirci et déterminé, mis en image par le photographe sud-africain Roger Ballen.

Pour leur grand retour prévu le 02 Octobre 2015, ils ne feront toujours pas la distinction entre le lino collant des dancefloors, le parquet laqué des salles de concert ou la moquette fatiguée du salon. Ça promet.








AGENT
Antoine Kraft / Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
Worldwide

Wielki

Wielki

NATIONALITY
French
TERRITORY
Worldwide
BIOGRAPHY

Alex aka Wielki est un producteur de musique électronique français. Initié au piano classique assez jeune, c’est grâce à un cousin de quelques années son aîné qu’il va plonger dans l’électronique. Ce dernier, avec qui il partage un goût prononcé pour les productions d’Eric Serra et Jean-Michel Jarre, lui offre son premier synthétiseur. Une véritable révélation. Il commence alors à expérimenter au clavier et par la suite se forme aux premières techniques de production assistée par ordinateur. Durant une adolescence marquée par l’émergence de la French Touch, il découvre également les rudiments du mix après l’acquisition de quelques vinyles, et tombe sous le charme de la culture club.

Son univers musical oscille aujourd’hui entre techno, house et électro. De l’époque des pionniers du synthé il a gardé le goût des mélodies simples soutenues par des harmonies profondes. Les structures ciselées de ses morceaux racontent toujours une histoire, entre énergie brute et mélancolie, tout comme ses sets. Une dimension épique, martiale et intense imprègne sa musique. Quoi de plus normal pour Wielki? (“Aleksander Wielki” signifiant “Alexandre Le Grand” en polonais, d’où l’origine de son pseudonyme).

Après une rencontre avec Joris Delacroix et Delon, il rejoint leur label Way Of House en 2016. Il partage avec eux une vision artistique commune autour d’une techno mélodique efficace et commence à jouer à leurs côtés au Rex, au Faust ou encore au R2.

Après une série de remixes pour notamment Fred Falke (“It’s A Memory”) et Feder (“Goodbye”, “Lordly”), son premier EP “Empire”, sorti avec des remixes de Joris Delacroix et de Time, est largement plébiscité par la scène underground. Way Of House confiera ensuite à Armada Music l’exploitation du titre à l’international. Son deuxième opus “Blanche EP” dévoile un peu plus son univers et confirme sa marque de fabrique avec 3 originaux et des remixes par Villanova et The Dualz.


Alex aka Wielki is a young French electronic music producer. He began a classical piano training at a very young age but his elder cousin introduced him to electronic music. They shared a marked taste for Eric Serra’s and Jean Michel Jarre’s productions. His cousin offered him his first synthesizer and it was a revelation to him. Then he started practising and learning the basic techniques of computer music. Heavily influenced by the French touch which rose in his teenage years, he also discovered the basics of mixing after buying a few vinyls, and fell in love with club culture.

His musical world flits between techno, house and electro music. From the era of synthesizer pioneers, he has kept a taste for simple melodies enhanced by rich harmonies. The crafted structures of his pieces always tell a story ranging from raw energy to melancholy. The same goes for his sets. His music is pervaded by an intense, martial and epic dimension. Nothing comes more naturally for Wielki (“Aleksander Wielki” means “Alexander The Great” in Polish, hence the origin of his stage name).

After meeting Joris Delacroix and Delon, he joined their “Way of House” label in 2016. They share the same artistic vision based on an efficient melodic techno music. From that time he started playing with them at the Rex Club, Faust or R2.

After a series of remixes for Fred Falke (“It’s a Memory”) and Feder (“Goodbye”, “Lordly”), he released his first “Empire” EP with remixes by Joris Delacroix and Time. This was widely acclaimed by the underground scene. Way Of House will then ask Armada Music to promote the track throughout the world. His second release “Blanche EP” reveals a bit more his universe and confirms his trademark with 3 original tracks and remixes by Villanova and The Dualz.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
french
TERRITORY
world

WYCASAYA

WYCASAYA

NATIONALITY
french
TERRITORY
world
BIOGRAPHY

WYCASAYA est un duo de producteurs / DJ composé de Loova Novah & DaBoy Tisba.

Amis depuis plusieurs années et inspirés par le mouvement Hip-Hop avant tout, leur touche artistique peut se caractériser par un mélange de sonorités ethniques et tribales.

Ils lancent leur concept en Janvier 2014 et commencent par sortir différents remix et mixtapes afin de faire découvrir au public leur univers musical. S’enchaîne alors plusieurs collaborations avec des artistes anglophones tels que Travis Scott et Disclosure, des marques, agences et salons de coutures pour des défilés.








AGENT
Violette Kobuta

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Zimmer

Zimmer

NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Une nouvelle génération française
Depuis Laurent Garnier, Daft Punk et la célèbre French Touch, plusieurs générations d’artistes électroniques français se sont succédés sur les dancefloors, parvenant à conquérir un public dans leur pays, comme à l’étranger.
On peut ainsi considérer Zimmer, de son vrai nom Baptiste Mours, comme l’un des représentants d’un nouveau courant mélodieux, apparu dans le sillage de Rone. Entre techno aérienne et maîtrise mélodique, les Superpoze, Thylacine, Paradis ou Zimmer pourraient incarner la relève de ces anciens qui, selon Baptiste, étaient parvenus à marier « l’exigence musicale, le succès public et l’énergie du dancefloor ».
Repéré dès 2015 au sein de la jeune écurie du label Roche Musique, aux côtés de Kartell, FKJ ou Darius, Zimmer s’inscrit tout d’abord dans une mouvance Nu Disco aux couleurs planantes et au tempo tranquille, tout en s’essayant à la fusion entre house et pop, avant d’assumer plus pleinement son inspiration techno avec cet album.

 

Une techno imagée et rêveuse
Ce premier album, composé sur la route entre janvier 2017 et décembre 2018, à Paris, à New York et à Los Angeles, ressemble beaucoup à la vie de Baptiste. « Il s’agit d’un disque destiné à la fois au dancefloor comme à l’écoute en solitaire, qui possède des moments intenses, qui font référence à cette communion que je peux vivre avec le public, et d’autres plus contemplatifs, qui évoquent naturellement ma solitude de voya-geur et de musicien de studio » confie-t-il. Un savant maillage de mélodies et de beats, dont les références croisent l’univers d’artistes et de formations internationales comme Bicep, John Talabot, Bonobo, Moderat ou Jamie XX, que Zimmer apprécie et joue régulièrement dans ses DJ sets, sans oublier l’electronica d’un Jon Hopkins ou Max Cooper. « Comme chez pas mal de ces musiciens » continue-t-il, « on trouve sur mon album de l’euphorie et de la nostalgie, aussi bien des morceaux doux et planants, comme «  Bai  », «  Physique » et «  Landing  », que d’autres, plus intenses et techno, comme « Mayans », « Mouvement » ou « Dawn » ».
Ce premier album est aussi pour Baptiste l’occasion d’explorer sur trois titres, l’univers d’une pop synthétique et gracile, grâce aux voix de l’Australien Panama (« Wildflowers , « Make It Happen ») et de la Néo-Zélandaise, Laume (« Side Of You »), deux inter-prètes qui s’inscrivent quant à eux dans l’héritage de la Dreampop et de la vague Chillwave de la fin des années 2000, qui avaient vu l’arrivée sur la scène de formations comme Caribou, The XX ou Washed Out, dont l’influence fût elle aussi décisive sur le son de Zimmer.
Quelle que soit son inspiration, le Français déclare vouloir explorer, avec sa musique, une zone méconnue entre «  douceur et violence  », comme si l’énergie et l’intensité contenues dans certains de ses titres étaient tempérés par la mélodie. « Je fais de la musique imagée et rêveuse » nous dit-il. « J’aspire à l’esthétique, plus que n’importe quelle autre chose. Et, même lorsque j’explore l’univers d’une techno énergique et dancefloor, j’essaye de le faire avec beauté et délicatesse ».

Bio complète ici.

À découvrir :

Single Rey : https://rochemusique.lnk.to/ZIMMERREY

Set à the Lot Radio:
https://www.facebook.com/zimmermusic/videos/2435558543343995/


 

ENGLISH

BIO

Zimmer is part of the new wave of Paris producers redefining French electronic music, alongside Roche Musique label mates Darius, FKJ, Kartell and more.

 

Zimmer’s made a name for himself with a string of high profile remixes (MØ, Vallis Alps, Gallant, Fakear…) and the singles “Galapagos” and “Saturday Love”.

 

His 2015 EP “Coming of Age” marks his transformation into a well rounded artist, with a more refined, minimalist sound. Recorded between Paris and Los Angeles, the EP oscillates between euphoric moments and nostalgia, seamlessly travelling between soundscapes.

But perhaps the best way to experience Zimmer’s music is to see him DJ. His busy touring schedule took him all around the globe with over 160 dates in the past two years, including sold out shows in NYC, SF and Paris. His religiously followed mixtape series keeps listeners have made him a true tastemaker of the house scene.

 

With his new record “Ceremony”, Zimmer is set to confirm his status among France’s biggest rising talents.








AGENT
Philippe Marsaud

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS