Roster

list thumbnail
ALL DJ LIVE


A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Agoria

Agoria

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Sébastien Devaud, aka Agoria, entered the world of electronic dance music at a peculiar moment in time. Unlike the first generation of techno producers, he’s too young to have been actively listening to early 80’s electronic pop by groups such as Depeche Mode or New Order. But unlike younger DJs and musicians, he’s been exposed to house and techno more or less since the start of these genres.

Living in rural France, Agoria first got hooked to electronic music through listening to Kevin Saunderson’s classic “Good Life” on the local radio as a twelve-year-old kid in 1988. He was so impressed by the Inner City hit that he spent the following afternoons washing his neighbours’ cars to earn enough money to buy his first 12´. His next revelation came a few years later when one of the first DJ sets he experienced happened to be from Jeff Mills in nearby Lyon. « It was the first time that I saw a DJ using three turntables and a drum machine. He really created something completely new rather that just playing records. And the way he moved, his precision and speed,impressed me. »

Agoria started out as a DJ himself, quickly followed by organizing his own parties together with a group of friends (who also gave Séb Devaud his artist moniker loosely named after Agora – the title of their party series, meaning “meeting place” in ancient Greek). He started producing and releasing his own tracks in 1999 and first gained international recognition with a series of 12´s on Pias recordings in 2002, which were followed by the acclaimed album Blossom a year later. Since then, Agoria has released tree more long-players The Green Armchair (2006), the soundtrack to Go Fast (2008), Impermanence (2011) ; all showcasing Agoria’s talent for creating deep, stripped-back, melodic, techno tracks.

In addition Agoria has compiled four mix-cds that present his unique ability in pairing tracks of very different origins and layering them in creative, sometimes even awe-inspiring ways. Deservedly so, Resident Advisor named his contribution to the At The Controls series from 2007 as one of the best mix-cds of the past decade.
Apart from his own work as a DJ and producer, Sébastien Devaud has also founded Nuits Sonores, one of the best European festivals and the label Infiné. Its releases – from Francesco Tristano’s piano treatments to Danton Eeprom’s sensual productions or Bachar Mar-Khalifé’s dramatic arrangements – continue to surprise and have made InFiné a platform for new music that always challenges and excites it’s listeners.

Recently, Agoria has released several EP on some of the most celebrated techno labels (Innervisions, Kompakt, Hotflush) and has remixed artists such as Moby, New Order & Metronomy. At the end of 2016, he launched a new label (Sapiens), that premiered with his most recent hit single, « Up all Night ».

Nowadays, he is finishing off his 5th album and experiments in other arts spaces : Cinéma with the Film director Jan Kounen (he also plays every year at the Cannes Films Festival), sound design with Nicolas Becker (Gravity & Phlippe Parreno’s team) and contemporary art.








AGENT
Morgane Jorge

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
french
TERRITORY
world

Arigato MassaÏ

Arigato MassaÏ

NATIONALITY
french
TERRITORY
world
BIOGRAPHY

Arigato Massaï, A.M., Amplitude Modulation ou les 2 premières lettres du mot AMour.

C’est Raphael Aucler et Victor Belin qui produisent de la musique électronique, cherchant au plus profond d’eux-mêmes des mélodies et des sons nouveaux. Un romantisme digital, français dans l’âme et anglais dans le texte, chargé du passé et de leurs expériences personnelles.
D’abord producteurs pour d’autres musiciens, ils se tournent rapidement vers la production de leurs mor- ceaux, puis imaginent et inventent leur univers. Névropathes obsessionnels du matériel de musique : instru- ments acoustiques, électriques, synthétiseurs, micros, équaliseurs etc. : tout leur est devenu collection. Spécialement les synthétiseurs et autres petites boites à sons qui sont chacun pour eux le point de départ d’une nouvelle composition. La collectionnite s’est également étendue sur le vinyle, les playlists YouTube spécial sampling et autres sources de sons en physique ou sur le Web.
Arigato Massaï a investit un studio dans Paris (19eme) où tout est branché, allumé en permanence, la borne d’arcade inclue.
Ah oui aussi, ils adorent les chats, la culture Japonaise et pensent que la musique du futur vient d’Afrique. C’est en 2015 que leur premier EP “Waifu Material” voit le jour.
Les Arigato Massai ont également fait parler d’eux avec un remix de « All in You » de Synapson featuring Anna Kova.
Leur 2ème EP sortira à la rentrée.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Bleu Toucan

Bleu Toucan

NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Bleu Toucan est un duo ailé créé par Emmanuel et Léonard. Les deux musiciens possèdent un passeport pour un pays lointain, un état souverain et indépendant qui voue un culte sans borne à un dieu mythique : le Toucan Bleu.

L’éloge à l’oisiveté est une injonction qui semble dominer cette étendue de terre bordée de lacs et de torrents. La musique de Bleu Toucan transcrit une sensation de sérénité infinie, tendre et parfois même lascive. Ils sont les missionnaires de ce monde mystérieux. Venez chercher votre laissez-passer pour vivre l’expérience de ce projet onirique.


Bleu Toucan is a winged duo created by Emmanuel and Leonard. The two musicians have a passport to a far-off country, a sovereign and independent state which worships boundlessly a mythical god : Le Bleu Toucan. The eulogy to idleness is an injunction that seems to dominate this stretch of land bordered by lakes and streams. Blue Toucan’s music transcribes an infinite feeling of serenity, gentle and sometimes lasciviousness . They are the missionaries of this mysterious world . Pick up your “laissez-passez” for the experience of this oneiric project.








AGENT
mathilde(.)vanhassel(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
World

BLV

BLV

Live / DJ
NATIONALITY
France
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Nouvelle figure de la scène tricolore, BLV est un artiste producteur mélangeant musique électronique, chill et pop. Avec un parcours fait de remix et productions au service d’artistes comme Nekfeu dont il signe l’instrumental de ‘On Verra’ (single certifié diamant) ou Broken Back, il dévoile son nouvel univers avec son projet solo.

Après un 1er EP ‘Suave’ bien accueilli, BLV prend son envol et suscite un réel engouement avec la sortie de son 2ème EP ‘Chrysalide’ et de son single ‘Badunkadunk’. Un titre pop et sensuel qui séduit le public, accompagné d’un clip qui ne laissent pas indifférent comme en témoigne les 20 millions de vues et streams cumulés et les milliers de likes et commentaires.

Le projet ne laisse pas les États-Unis indifférents puisque BLV signe alors avec le mythique label Republic Records. Fort de cette nouvelle collaboration, son nouveau single ‘Sexplanations’ en featuring avec son acolyte Jay Novus voit le jour ; un hymne intemporel toujours aussi frais et funky, chargé de vibes à la production léchée.

Côté scène, il a récemment dévoilé son live à l’Olympia en 1ère partie de Synapson et au Wanderlust en 1ère partie de Cassius.








AGENT
philippe[.]marsaud[@]miala[.]fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
France
TERRITORY
World

CANINE

CANINE

NATIONALITY
France
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Qui se cache derrière Canine ? Un homme ? Une femme ? Une chorale ? Le mystère restait entier depuis une cover remarquée du ”Two weeks” de FKA Twigs en juin dernier qui a défrayé la chronique sur le web, suivant le titre enivrant, “Laughing”. Après le dévoilement de Glow en avril 2016 la révélation avait lieu le 16 juin suivant pour un premier concert exceptionnel à guichets fermés, sous les voûtes gothiques de l’Eglise Saint-Eustache à Paris.

Dans ce titre original, on assiste à la naissance d’une créature mi-humaine mi-oiseau, lorsque de la terre et des bois s’élève une musique presque primitive, avec le chant comme arme de séduction. Sonorités urbaines et électroniques, voix multiples et polyphonies incantatoires font de Glow un titre à part, entre influences soul et rites chamaniques. Il y a du Sacré dans cette musique qui sonne comme un remède à la colère, et traduit l’hommage vibrant de Canine aux fantômes et à tous ceux qui peuplent nos Esprits.

En 2018, Canine se déploie à présent en meute, un ”gang de filles”, avec la sortie d’un nouveau titre, ”Twin Shadow”, qui annonce de nouvelles surprises à venir et qui ne rend le mystère que plus profond…








AGENT
anthony[.]ferrat[@]miala[.]fr

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Cassius

Cassius

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Depuis 1988, date de leur première rencontre dans un studio d’enregistrement, Philippe Zdar et Hubert BoomBass, n’ont pas cessé d’occuper les dancefloors et de tordre dans tous les sens la notion de French Touch, qui au milieu des années 90 a replacé la France sur l’échiquier musical mondial.

 

Après s’être fait les mains sur les quatre premiers album du rappeur Mc Solaar, le duo est repéré par James Lavelle du subliminal label Mo’ Wax. Avec La Funk Mob, excursion mentale et tripée dans les fondations du hip-hop, Philippe et Hubert laissent infuser leurs influences, en forme de grand écart : le funk, la disco, le rock et, évidemment le rap.

Mais avec l’explosion de la house et de la techno, les débuts de la french touch, les premières raves, le développement de la club culture et le DJ comme nouvelle star, le duo décide d’abandonner La Funk Mob pour Cassius (hommage à leur héros, Cassius Clay) qui les rapproche du centre névralgique de la musique : le dancefloor, où ils laissent s’exprimer leur science du mélange à coup de beats house, de samples de disco filtrée, de groove funky et de références au hip-hop, mais aussi à la douceur de la pop californienne des seventies.

 

Avec quatre disques sous le coude en une quinzaine d’années (« 1999 » (référence à leur idole, Prince), « Au Rêve », « 15 Again » et « Rawkers » qui signe leur arrivée sur le label Ed Banger) et une succession de singles-tubes (« Foxxy», « The Sounds of Violence », « Toop Toop », « Eye Water », « I Love You So »…) Cassius n’a pas changé sa formule, celle d’une house music diaboliquement funky capable de faire le grand écart entre Ibiza, Berlin, New York et la côte ouest de la Californie, de s’aventurer vers la techno minimale ou le baléaric, le r’n’b ou la pop chantée, comme de se souvenir de la grande époque du disco…

Mais Cassius est resté aussi étonnamment fidèle à l’esprit de la house music, refusant de céder aux sirènes de la dance commerciale, des DJ’s de stade et de la célébrité facile, choisissant leurs sets ou leurs performances avec attention, des petits clubs qui comptent aux festivals qui comptent les choses sur la carte de la dance-music.

Et puis, Hubert et Philippe en ont profité pour enchaîner les projets, en solo ou en duo, et multiplier les rencontres. Zdar en créant son studio, le fabuleux Motorbass Recording en plein cœur de Pigalle, s’est imposé comme le producteur le plus couru de ces dernières années via sa participation au « Wolfgang Amadeus Mozart de Phoenix, mais aussi aux albums des Beastie Boys, de Cat Power, Jackson, Chromeo ou Kindness…

Après 5 ans d’absence, Cassius est de retour avec « Ibifornia », pour un album double-face où se retrouve toute leur bande de potes (Pharrell, Cat Power, Mike D des Beastie Boys, M…), surnommé affectueusement par le duo comme leur Cassius and Family Stone. Un « Ibifornia » en forme de double effet kiss-cool, avec une face A en forme de virée exaltante et trépidante sur les traces d’un afro-disco-funk qui n’a pas fini de faire trembler les dancefloors. Et une face B mutée en road trip mélancolique à l’ombre des palmiers de la côte ouest. Un album parfaitement en phase avec son époque, à la fois complexe et jouissif, référencé et inventif, où résonnent les deux principales obsessions de Cassius : l’hédonisme d’Ibiza et la douceur de vivre de Californie. Bref, on a connu pire !

 








AGENT
antoine.kraft(@)gmail(.)com / anthony.ferrat(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
french
TERRITORY
world

CHINE LAROCHE

CHINE LAROCHE

NATIONALITY
french
TERRITORY
world
BIOGRAPHY

Chine Laroche écoute de tout sans modération et sans apriori. Ses grandes révélations : Pink Floyd et Aretha Franklin. Elle s’est nourrie de Jazz (Bill Evans, Art Tatum, Georges Benson…), de Rock, bercée par la B.O. d’Easy Rider, les Who et cette “Génération Woodstock” que connaissait son père qui lui a transmis cette culture musicale et humaine.

Elle s’est aussi intéressée au classique (ses coups de coeur: Liszt, Debussy, Rachmaninov…), aux comédies musicales (Rocky Horror Picture Show, Un Américain à Paris et tant d’autres…), ainsi qu’à de nombreuses musiques du Monde (notamment Ahmad Jamal), au Rap U.S. et Français, s’inspirant de Kendrick Lamar comme de The Streets, en passant par Biggy ou Ry Cooder.

Pour son premier EP, Chine Laroche se tourne ici vers un projet électro aux sonorités

hypnotiques, mêlant pop, hip-hop et mélodies tourbillonnantes; à la fois accessible et subtile, s’inspirant de vagues plus récentes comme Darius, Lido, The Code (Gravity ft G- Eazy)…

Dans ce projet, on retrouve également des sonorités plus californiennes, dans les guitares et dans l’ambiance créée, dans le live, dans la profondeur de certains synthés; ainsi qu’un réel éclectisme musical, dans une ambiance cohérente et un univers singulier.

Dans ses textes, Chine Laroche évoque sa vie personnelle, l’amour (comme dans On My Mind), son regard sur le monde, sa critique sincère, sensible et personnelle de la vie, (Girl In Paris) ou le rôle que nous menons personnellement dans ce système, noyés dans un monde moderne particulier.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS

ARVE Error: no video ID set




NATIONALITY
German
TERRITORY
France

Claptone

Claptone

Live / DJ
NATIONALITY
German
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

“Dans un monde désormais oublié, il y a des generations de cela, une forme d’oiseau émergea de l’obscurité des bois, flottante, voguante comme une rêve.
Baignée d’un halo de lumière iridescente, l’indéchiffrable forme portait un éblouissant masque doré.
Cette créature mythique fut nommée Claptone par ceux qui l’avaient vu.”

Le mystérieux Claptone fit son entrée en scène en 2012 avec un EP, “She Loves You”, qui comporte 4 tracks d’une house éloquente, proche de la perfection.

Nébuleux et profond, le “son Claptone” allie la comédie à la tragédie, les ondes positives et la mélancolie pénétrante. Jusqu’ici, les releases de Claptone ont vu le jour chez le label allemand Exploited, mais qui ou quoique soit Claptone, cette entité est bien vivante, avec une vie propre, évoluant et explorant de nouveaux sons en permanence.
Une seule constante : son inspiration vient d’un monde occulte, et puise sa force dans des terres oubliées.

Un artiste à suivre, définitivement.

In a now long forgotten world, many generations ago, a bird like shape emerged from wooded darkness, floating and fluttering, drifting and dreaming. Backlit by a bright glow of iridescent light, the undecipherable form wore a dazzling golden mask.
Its long beak swooped down like an inverted horn and since then, people have referred to the mythical being simply as Claptone. 

The mysterious Claptone first burst onto the scene in 2012 with an EP titled “She Loves You” featuring 4 tracks of soulful house perfection.

Deep and woozy, the Claptone sound pairs theatre with tragedy, feel good vibes with acute melancholia and imbues each groove with a Rhodes laced funk, an organic string hook and myriad earthy elements. Up to the present day, Claptone releases have been birthed on Germany’s influential Exploited label but who or whatever Claptone is, it is alive, with a life of its own, evolving and revolving in equal measure, exploring new sounds naturally and forever taking inspiration from long gone and occult worlds.

 Definitely an artist worth following.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

HAUTE

HAUTE

NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Chez HAUTE, tout va de pair.
Duo frenchy entre r’n’b électronique et pop soulful, Anna Majidson & Blasé partagent plus d’une analogie. Nés en France mais ayant tous deux grandi de l’autre côté de l’Atlantique, le duo cultivent un background culturel commun, entre tradition et patrimoine familial made in France et une adolescence rythmée par la pop culture US et tout spécialement le hiphop et le r’n’b.

Il était écrit que c’est au Québec et bien entendu à Montreal que les chemins des deux futures HAUTE se croiseront. En 2013, tous deux s’inscrivent à l’université Mc Gill étudiant notamment la musique et la philosophie. Même cursus, même influences, le hasard voudra qu’ils habitent la même rue… Cependant, comme tout bon fairy tale des années 2010, la rencontre se fait via internet et un groupe facebook musical créé par Blasé. C’est finalement à Paris que la rencontre IRL a lieu, encore une fois par une opportune coïncidence.

Le nom HAUTE reflète ainsi “leurs origines ainsi qu’une certaine grandeur et élégance à la française tout en restant pertinent dans un univers anglophone”. C’est aussi la rencontre des influences, des genres, des cultures et des talents. Blasé et Anna travaillent main dans la main sur chacun des morceaux : ils composent à deux, écrivent à deux et enregistrent à deux en symbiose. Repérés par les Hôtels Sofitel, ils composent « Rêverie », le titre signature de la célèbre marque et l’immortalisent dans une session live. « Rêverie est diffusé dans tous les hôtels de la chaîne à travers le monde.

Haute revient aujourd’hui avec « Shut Me Down », un titre qui se distingue par l’association subtile de nappes de synthés vaporeuses, de riffs de guitares funky, de percussions entrainantes et d’une interprétation suave du duo. Tous ces éléments donnent naissance à un morceau sensuel au grosse irrésistible.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Joris Delacroix

Joris Delacroix

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Été 98, une boum de fin de colo bat son plein ; dans un coin, un gamin timoré regarde les autres s’amuser. Sur les premières notes de Da Funk (Daft Punk), miracle : la fille dont il est secrètement amoureux vient l’inviter à danser. Joris Delacroix vient de découvrir le pouvoir du dancefloor. Très jeune déjà, il apprend le piano, puis, ado, se rêve en Axl Rose avant de renouer avec ses premières amours house dans les clubs de Montpellier.

Au Bar Live, où défilent les fers de lance des mythiques labels Kompakt, Border Community ou encore Get Physical, la techno minimale lui ouvre les bras. Si eux parviennent à faire transpirer la foule, pourquoi pas lui ? Pour tromper l’ennui et l’isolement dans son petit village du Gard, il se lance dans la production.

Tandis que doucement grandit sa notoriété, Joris, le jour, fait griller des steaks chez McDo. Sa musique finit par attirer l’attention de Greg Delon, DJ résident du Bar Live DJ résident du Bar Live, qui le signe sur le label nîmois WOH Lab. La suite : Air France, premier succès en 2011, qui attire l’attention d’Antoine Kraft (à l’époque associé de Savoir Faire).

En 2014, il entre chez Universal, puis s’en suivra en 2015 une tournée avec The Avener, Feder et Synapson qui, après quelques remises en question, lui ouvre de nouveaux univers musicaux. Tout en affinant son langage, Joris, perfectionniste, se remet au piano, potasse les compositeurs classiques, en particulier Bach, où il puise de nouvelles inspirations harmoniques.

Aujourd’hui, le garçon timide de jadis est à la tête du label qui l’avait découvert et traque à son tour les talents au sein de Way Of House. Son nouvel album, Night Visions, réussit la jonction entre transe électronique et poésie mélodique.

 








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
France

Maelstrom

Maelstrom

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

Depuis ses débuts, Maelstrom a su gagner le support de Teki Latex & Orgasmic, têtes du label Sound Pellegrino chez qui il fait ses preuves avec son célèbre EP USSR , puis Boys Noize qui lui offre deux sorties sur son label Techno BNR Trax avant d’être adopté par The Hacker et Gesaffelstein chez Zone, grâce auxquels il sort trois EP.

Sa musique modernise les sonorités de la Techno classique de Detroit avec classe et sophistication : des basses profondes et des percussions complexes faites pour les hangars, taillées dans le béton de ses premières raves.

Depuis 2013, ses productions en collaboration avec Louisahhh!!! sont aussi signées par Bromance. Deux parcours distincts, convergeant vers l’exploration de nouveaux territoires, au croisement de l’electro et du punk, alliant la sensibilité de la deep house aux vibrations industrielles.

Il a joué dans les plus grands clubs et festivals de musique électronique de la planète tels que le Fabric à Londres ou le Sonar à Barcelone et continue aujourd’hui de faire le tour du monde avec ses Dj Sets.

 


 

Though his name suggests total chaos, Maelstrom’s music belies intention, focus and precision. Often marked as ‘exciting newcomer’ to French techno, Maelstrom has actually been making music for over fifteen years. With a cryptic history of aliases and side projects, illegal raves thrown in warehouses and fields and basements, the artist has really come into his own under this moniker.

With releases on BNR Trax, Sound Pellegrino and an undeniable staple of the Zone Records family, Maelstrom’s sound has matured from ferocious electro bangers to knee-buckling techno over the last half-decade. Not one to pigeonhole himself, the artist also flexes a stirring ambient muscle, working as deftly at a pensive 100 beats-per-minute  as at a roaring 135. As capable behind the decks as he is in the studio, Maelstrom has graced the decks at Berlin’s legendary Berghain and Boiler Room, Paris’ Rex Club and packed clubs in Asia and Australia.

2015 brings an exciting development in Maelstrom’s partnership with oft-collaborator LOUISAHHH!!! as they launch RAAR, a ‘punk rock label for techno heads, or a techno label for punk rockers’. Similarly, Maelstrom and fellow Frenchman Djedjotronic are exploring new sonic realms with their live machine project, Lost Echoes, which debuted at Festival Scopitone in September 2015.

It is clear that Maelstrom’s storm is only beginning to brew, and that this artist is one to watch as he continues to create controlled chaos in the wild, bright future.

 








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Molécule

Molécule

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Molécule s’est aventuré direction le Grand Nord pour une nouvelle expérience métasonique. De ce périple au Groenland, l’électron libre est revenu avec l’album concept -22.7°C, la température la plus basse relevée lors de ce voyage aux confins du cercle polaire.

Dans la droite lignée de son projet précurseur 60°43′ Nord, odyssée de cinq semaines à bord d’un chalutier au cœur de l’océan Atlantique Nord, -22.7°C répond au même dogme créatif : sortir de sa zone de confort, se confronter à un environnement extra-ordinaire et capter des sons pour composer un album in situ sans qu’aucune note ne soit rajoutée une fois l’expédition terminée.

Il aura fallu 3 jours à Romain Delahaye pour rejoindre Tiniteqilaaq, petit village inuit isolé sur la côte Est Groenlandaise. Dans ses valises, son electrokit de survie, un home-studio composé de claviers, synthétiseurs, boites à rythmes et surtout de micros dernier cri pour capter l’ambiance de son nouvel éco-système. Durant 36 jours, Molécule a exploré la banquise et ses fjords à la recherche de sonorités. Mais aussi, et surtout, il est allé chercher des sensations pour une aventure humaine et personnelle radicale.
Terre de contrastes, l’arctique éblouit par sa blancheur aveuglante, son silence abyssal ou encore par le spectacle immaculé de ses aurores boréales. Pourtant, même si ce decorum semble pur et innocent, il s’avère être avant tout un territoire hautement hostile, aux conditions de survie éprouvantes.
De cet exil volontaire ressort un album entre tension et contemplation. A la fois concrète et solaire, la techno de Molécule  se voit transcendée par un voyage au bout de la terre, comme une mise en abîme de la quête de soi. Avec -22.7°C Molécule esquisse une bande son aventureuse et immersive résonnant comme une véritable re-connexion avec la Nature.

-22.7°C est un projet transmedia se déclinant sous la forme d’un album audio,
d’un livre photographique et épistolaire, d’un film documentaire et d’une expérience en réalité virtuelle.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
FRENCH
TERRITORY
FRANCE

SIRIUS TREMA

SIRIUS TREMA

NATIONALITY
FRENCH
TERRITORY
FRANCE
BIOGRAPHY

Sirius Trema gratte déjà ses premières cordes à l’age de 5 ans alors que sa mère a la bonne idée de lui offrir une guitare. Il embrasse totalement son instrument, le maîtrise, avec nonchalance. Adolescent, il fonde son premier groupe avec des amis d’enfance. Suite au départ de la chanteuse, Sirius se retrouve interprète, sans trop savoir pourquoi, ni comment : alignement de planètes. Petit à petit, des idées fleurissent, des chansons naissent dans la tête de Sirius qui décide de se mettre à fond dans la musique. Il explore différents styles, de la pop au reggae en passant même par l’électro-flamenco. Il fréquente les Cours Florent Musique, et rencontre le duo Synapson avec qui il collabore sur le titre « Control ». Coup de foudre, tout s’enchaîne, il intègre le live band du groupe en tant que guitariste et déverse son énergie et son flegme à travers toute la France pendant 2 ans.

Sirius s’imprègne de tout ce qu’il écoute. Aussi éclectique dans ses réalisations que dans ses gouts musicaux, son projet s’inspire de l’électro, du rap, et compte parmis ses influences : Eric Clapton, Seu Jorge, Daft Punk comme Snoop Dog, The Game, Young Thug ou SCH et Nekfeu.

Sirius Trema arrive les mains dans les poches dans le paysage des musiques urbaines francophones avec «Summer Weed». Cette ode entêtante à l’oisiveté rythmée de nappes mélodiques planantes est parsemée de références à la culture pop, de Ribery à Michael Jackson. Les paroles sont sans prise de tête, aussi légères et chaleureuses qu’un dernier rayon de soleil en été.








AGENT


MUSIC


VIDEOS

ARVE Error: no video ID set




NATIONALITY
French
TERRITORY
World

Synapson

Synapson

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

SYNAPSON un nom, une musique, une philosophie, et un style marqués par l’éclectisme.

ELECTRO DANDYSME

D’origine parisienne, ce duo composé d’Alexandre et de Paul revendique un état d’esprit «dandy chic » et décalé, qui se manifeste au travers d’une musique teintée de jazz, et proche de la Deep House. Un style qui n’est pas sans nous rappeler les pères fondateurs de la musique électronique. « Notre musique est électronique mais mélodique,

elle n’est pas minimaliste. Alexandre à 20 ans de piano derrière lui, du coup il apporte toutes les mélodies à nos compositions » explique Paul. « Nous défendons la mélodie. Notre musique peut être jouée en club afin de faire danser les gens, mais elle n’est pas trop rapide ni agressive. Elle diffuse des sentiments et des émotions », renchérit Alexandre. Si le duo est parisien, c’est pourtant du coté de Biarritz qu’il s’est formé. Paul et Alexandre y passaient leurs vacances enfants. Passionnés de musique, ils se sont naturellement trouvés, puis perdus, avant de se retrouver sur la capitale. Dans la ville lumière, ils décident de matérialiser une vieille idée qui leur trottait à tous deux dans la tête : créer un groupe « pour le plaisir » affirment-ils à l’unisson, par passion pour la musique. C’était il y a quatre ans, et depuis, le duo a fait du chemin.

CARRIERE PROMETTEUSE

Après la sortie d’un premier maxi en 2010, les choses se sont en effet accélérées pour le duo. Ce qui n’aurait du être que du « plaisir » s’est transformé en début de carrière prometteur. Pour s’en convaincre, il suffit de visionner le clip de leur titre « Another Man » en featuring avec les Temptations, mais aussi d’assister à l’un de leur set au Baron à Paris ou au Lavo NYC, un club réputé de New York, où des Dj comme Steve Aoki, et A.Trak ont élu résidence. Signés sur le label DIEZ Music et coproduits par Victor Production, suite au buzz sur les réseaux sociaux, généré par leurs productions, les SYNAPSON sortent enfin leur premier album Stendhal Syndrome disponible le 5 novembre. Un 11 titres accompagné d’un maxi 3 titres, de clips vidéos, et dont l’univers graphique sera assuré par Julien Sistart, un directeur artistique Montréalais, à qui l’on doit l’image épurée et graphique des SYNAPSON. Electronique, mélodique, influencé par différents courants musicaux le style musical du duo, se veut intergénérationnel et ouvert sur le monde.

Le premier album des deux producteurs de Synapson, Stendhal Syndrome, se veut mélodique et éclectique à l’image de leur génération toujours prête à découvrir de nouveaux univers, de nouvelles inspirations. Avec ces 11 titres, ils explorent les différentes nuances de la musique électronique, avec des morceaux inspirés du hip hop, de la pop, du rock. Plusieurs influences se mélangent et donnent un résultat moderne sans se cantonner à un seul genre musical.

UNE MUSIQUE POUR TOUS

L’ambition du duo est de s’adresser au plus grand nombre, car la bonne musique n’a pas de frontières. C’est sans doute pour toutes ces raisons que le duo c’est produit durant toute la durée du festival de Cannes 2012, du 16 au 28 mai. DJ officiels de ce rendez-vous incontournable des cinéphiles du monde entier, les SYNAPSON ont habillé musicalement la montée des marches chaque jour. Paul et Alexandre ont assuré les soirées officielles du festival, notamment celles du court métrage et de la soirée de clôture. Une fête en forme d’apothéose, qui a donné l’occasion au duo d’exprimer aux platines l’étendue de sa créativité. « Dans nos sets, on retrouve Maceo Plex, Nicolas Jaar, Rolling Stones, nos propres remix. On peut aussi passer du Otis Redding ». Mais au fait d’où vient le nom SYNAPSON ? « De l’époque où nous étions en seconde. On étudiait le système nerveux, et notamment les synapses, en cours de science et vie. La synapse, c’est une zone de contact qui s’établit entre deux neurones, ou entre un neurone et une autre cellule (récepteur sensoriel, cellules musculaires). Nous sommes un peu pareils, sauf que nous établissons une zone de contact entre le public et la musique. Nous sommes un Synapson, une synapse musicale, en quelque sorte. Notre but est de faire une musique de qualité qui puisse plaire au plus grand nombre, sans que cela soit péjoratif. De la bonne musique pour tout le monde » concluent Paul et Alexandre.








AGENT
mathilde.vanhassel(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
world

The Avener

The Avener

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
world
BIOGRAPHY

Fade Out Lines, énorme succès international, annonçait l’album The Wanderings Of The Avener, manifeste d’une électro raffinée dans l’esprit du sampling nu-jazz de St Germain et de son Boulevard, à mi-chemin des démarches de Moby et de Wankelmut, de King Britt et de Cassius…

Ghost producer pour beaucoup de tubes de club, Tristan est devenu The Avener en retournant au plaisir de la musique pour elle-même, à son amour de jeunesse pour le piano et la mélodie, à sa culture musicale touffue, variée, profonde… mais aussi à la deep house, antidote à la froideur mécanique qui a envahi l’électro depuis quelques années.

The Avener compose, mais il déambule aussi dans les allées secrètes de sa mémoire : il reprend Sixto Rodriguez, John Lee Hooker, Mazzy Star, The Be Good Tanyas, Andy Bey, Adam Cohen – blues séminal, folk underground, pop nocturne, rock iconique, artistes oubliés des années 70 et 80…

Sa patte délicate et radieuse sonne à l’étranger comme une touche d’élégance so French, tout en s’affirmant partout comme la redécouverte du chaînon manquant entre l’émotion harmonique et la pulsion de danse. L’engouement de Fade Out Lines se confirme avec The Wanderings of the Avener, son 1er album prévu le 19 Janvier 2015.

 

The single Fade Out Lines was a huge international success, offering a foretaste of The Avener’s upcoming album, The Wanderings Of The Avener, a sophisticated electro manifesto in the spirit of St Germain and his Boulevard’s nu-jazz sampling, reconciling the styles of Moby and Wankelmut, King Britt and Cassius…

The ghost producer of many club hits, Tristan became The Avener when he decided to re-embrace the pleasure of music for its own sake, his early love of piano and melodies, his rich, eclectic, multilayered musical culture and deep house – an antidote to the mechanical chill that has crept into electro over the last few years.

The Avener not only writes, but also explores secret paths of memory, covering Sixto Rodriguez, John Lee Hooker, Mazzy Star, The Be Good Tanyas, Andy Bey and Adam Cohen in a mosaic of seminal blues, underground folk, nocturnal pop, ironic rock and the work of forgotten artists from the 70s and 80s.

All around the world, his delicate, radiant style has been welcomed as a So French Touch of Elegance, a rediscovery of the missing link between harmonic emotion and the urge to dance. The triumph of Fade Out Lines looks set to be repeated by his 1st album, The Wanderings of The Avener, out on January 19, 2015.








AGENT
morgane.jorge(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
Italian
TERRITORY
France

The Bloody Beetroots

The Bloody Beetroots

Live / DJ
NATIONALITY
Italian
TERRITORY
France
BIOGRAPHY

If you’ve been monitoring and hopefully dancing your ass off to the ascent of electronic dance music over the last few years, you know the name The Bloody Beetroots and its mastermind Sir Bob Cornelius Rifo have become synonymous with everything great about the genre. There’s the festival-highlight live and the SBCR DJ shows, the tastefully hyperbolic tracks with their redlining builds and floor-rinsing drops, championed by the likes of Etienne De Crécy, Alex Gopher and Steve Aoki, which culminated in 2009’s Romborama. With the second ‘The Bloody Beetroots’ album HIDE, Rifo, the former Italian garage punk prodigy with “1977′′ on his chest and the mask on his face, in his punkest effort yet, embraces contemporary music to the point of throttling it.

Featuring collaborations with Paul McCartney, Penny Rimbaud of Crass, Tommy Lee, Peter Frampton, Chromeo’s P-Thugg, electronic producers TAI and Bart B More as well as very different soul sensations Sam Sparro and Theophilus London, HIDE shows Rifo re-envisioning BBR as a complete musical operating system spanning time, genres and, most of all, preconceptions. Especially, he says, about dance music. “Bloody Beetroots is about electronic contemporary music,” Rifo says. “My challenge is to give values and colors to contemporary music.”

With 2015 comes SBCR, the brand new side project of Sir Bob Cornelius Rifo aka The Bloody Beetroots.

SBCR is the name of an evolution, a new era and a new mask. With this project, the internationally renown musician and dj, was able to start from scratch and go back to the beginning of his creative process, in order to gain new freedom in this ever changing dimension we call electronic music.

Bob Rifo created SBCR to focus on a more club-oriented kind of production and that’s when SBCR & Friends Vol.1 came to life. This is only the first of three Eps that will be released by the end of 2015. For these releases it felt natural to join forces with Dim Mak Records and its founder Steve Aoki, who fully supports this new raw musical journey.








AGENT
alex.pacotte(@)miala(.)fr

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS



NATIONALITY
French
TERRITORY
World

The Shoes

The Shoes

Live / DJ
NATIONALITY
French
TERRITORY
World
BIOGRAPHY

Lorsque le premier album de The Shoes “Crack My Bones” sort en 2011, il est acclamé par la critique et le public, tout comme leurs premiers singles pop “People Movin’” et “Stay The Same”, puis l’incontournable “Time To Dance”. Désormais culte, le titre fait danser la planète entière avec son clip vu plus de 7 millions de fois qui met en scène Jake Gyllenhaal en tueur sociopathe. La vidéo rafl­e tout sur son passage, notamment 4 UK MVA et la distinction de Bret Easton Ellis, qui en fait sa vidéo de l’année. S’en suit une tournée aux quatre coins du globe qui les mènent de Bestival à Koko en Angleterre, à Summer Sonic et Fuji Rock au Japon, jusqu’aux Eurocks et aux Vieilles Charrues pour terminer devant un Olympia surexcité ultra-complet en juin 2012.

Ils réenfi•lent ensuite leur casquette (ou leur bob, c’est selon) de producteurs. Benjamin travaille sur l’album de Gaëtan Roussel et à la relecture de “Play Blessures” de Bashung, Guillaume produit “Louis XIV” de Joke et le premier EP du groupe Rocky. En paire, ils réalisent et produisent l’album de leur label’s mate Woodkid “The Golden Age” – aujourd’hui disque de platine – ainsi qu’une tripotée de remixes : on décompte notamment celui de l’hymne de Cerrone “Supernature”, en duo avec Beth Ditto, “Loca” de Shakira, “Hey Now” de London Grammar pour un fi•lm de Jean-Baptiste Mondino, ou encore l’incontournable “Happy” de Pharrell Williams.

En 2015, The Shoes reviennent avec Chemicals, qu’ils quali•fient de troisième album, sous l’emprise de la superstition… 10 morceaux composés entre les boîtes de pizzas et de sushis, Paris, Londres, New York et Reims.

Pour chanter, ils ont convoqué leurs potes Esser, Blaine Harrison (Mystery Jets), SAGE et Black Atlass entre autres, et placent ce nouvel album sous le signe de la pop.

Du côté des in­fluences, The Shoes piochent là où ils aiment : coldwave, trance UK des années 90, new wave et même EDM. L’idée est de décoller chacune de ces étiquettes afin de les (ré)assembler en un magistral puzzle électro pop. Composer des ballades tristes pour dire ô combien le monde est cruel ne les intéresse pas. The Shoes préfèrent s’amuser et voir s’il est possible de faire sonner Frankie Goes To Hollywood avec Aphex Twin, souffler le chaud et le froid, le rêche et le tendre ; rien à fiche si ce n’est pas homogène, tant que c’est cohérent.

L’univers de “Chemicals” est à son tour frappé par de puissants éléments visuels et une esthétique aiguisée – on se souvient des punks du premier album, signés Gavin Watson. On retrouve un jeune homme blondinet, mais cette fois-ci noirci et déterminé, mis en image par le photographe sud-africain Roger Ballen.

Pour leur grand retour prévu le 02 Octobre 2015, ils ne feront toujours pas la distinction entre le lino collant des dancefloors, le parquet laqué des salles de concert ou la moquette fatiguée du salon. Ça promet.








AGENT
antoine.kraft(@)gmail(.)com

PRESS KIT
DOWNLOAD IT

MUSIC


VIDEOS