Capture d’écran 2018-11-21 à 15.42.04

Faire se rencontrer Molécule et Claude Debussy, il fallait y penser ! Bien que ces deux noms représentent deux époques éloignées, et deux manières radicalement différentes de faire de la musique, les deux Français ont pourtant un point commun qui, après coup, sonne comme une évidence : tous deux sont de grands amoureux de la mer, et ont beaucoup été inspirés par ses flots, son écume et ses tempêtes pour produire leur musique, chacun dans leur style.

Webp.net-gifmaker

À l’initiative de Sourdoreille, la saison 3 de la série Variations diffusée par Culturebox a rendu possible ce croisement de deux univers. Le principe de la série : des producteurs de musique électronique reconnus collaborent avec des musiciens classiques – tout aussi reconnus – pour réinterpréter des standards et compositions des répertoires classiques et jazz. Molécule, le “pionnier de la musique électronique nomade” qui a produit ses deux derniers albums en immersion totale dans un univers marin, a collaboré, le temps d’un live filmé pour la télévision, avec la pianiste Vanessa Wagner pour réinterpréter Claude Debussy, le compositeur, entre autres, de La Mer.

Alors que les mélodies et les motifs doux de Debussy, sous les doigts de la pianiste, évoquent la légèreté des vagues et des embruns, ils sont peu à peu submergés par une tempête sonore, et enveloppés dans les sons du producteur électronique, directement tirés entre autres de son projet 60°43′ Nord enregistré sur un chalutier en plein Océan Atlantique, avec des sons qui rappellent le tumulte du grand large et ses échos sur la taule d’un bateau.

À savourer avec un bon soundsystem ou dans votre casque, les yeux ouverts, ou fermés pour imaginer les vagues…

Si vous voulez vous immerger encore plus dans l’univers de Molécule, le book illustré et commenté de son voyage au Groenland -22.7°C sortira le 30 novembre chez CLASSIC Paris, et sera disponible à la bibliothèque de la Gaîté lyrique, où Molécule présentera aussi son live pour la soirée Marathon! le même weekend, partageant notamment l’affiche avec Jeff Mills… Et de nouvelles surprises se préparent pour 2019 !